vendredi, 23 juin 2017

Effectifs

C'est beaucoup mieux en attendant un renfort en effectif!!!!
 
NOTE DE SERVICE 2017-124
 
Concerne: effectif postes et casernes en juillet et août
Cette note de service annule et remplace la note de service 2017-119.
 
Afin de permettre au personnel de pouvoir prendre plus facilement ses congés (de compensation) en juillet et août, la direction opérationnelle a pris les décisions suivantes:
 
1. L'effectif de garde à l'Héliport peut être réduit de 4 unités ou effectif minimal porté à 48, impliquant alors une sortie des véhicules rouges en fonction de la demande;
2. L'effectif de garde à Paul Brien peut être réduit de 2 unités ou effectif minimal porté à 13, impliquant alors la sortie de la 3eme ambulance à la demande.
 
Par ailleurs, il est rappelé que l'effectif de jour renforcé en semaine ne doit pas être prévu pendant les vacances d'été (voir note de service 2017-062 reprenant les véhicules et effectifs à assurer à la caserne Héliport et dans les PASI à partir du ier mars 2017).
Il est également rappelé qu'en cas de besoin, et ce par exemple lors d'interventions de grandes ampleur et de longue durée ou de graves intempéries qu'il peut être fait appel aux ambulanciers de la Croix Rouge afin de dégager des pompiers affectés sur l'ambulance à l'héliport (et dans certains PASI au besoin).
 
 
DIENSTNOTA 2017-124
 
Deze dienstnota annuleert en vervangt dienstnota 2017-119.
Teneinde in juli en augustus gemakkelijker de (compensatie)verloven op te kunnen nemen, heeft de operationele directie de volgende beslissingen genomen:
 
1. Het effectief van wacht in de Helihaven kan met 4 eenheden verminderd worden of het minimaal effectief wordt op 48 gebracht, dit impliceert het uitrijden van rode voertuigen in functie van de vraag;
2. Het effectief van wacht in Paul Brien kan met 2 eenheden verminderd worden of het minimaal effectief wordt op 13 gebracht, dit impliceert het uitrijden van de 3e ziekenwagen op verzoek.
 
We herinneren u er overigens aan dat het versterkte dageffectief tijdens weekdagen niet voorzien moet worden tijdens de zomervakantie (zie dienstnota 2017-062 betreffende de te verzekeren voertuigen en effectieven in de Helihavenkazerrie en de VOPO's vanaf 1 maart 2017).
 
We herinneren u er eveneens aan dat, indien noodzakelijk, bijvoorbeeld bij interventies van grote omvang, lange duur of in geval van slechte weersomstandigheden, er een beroep gedaan kan worden op de ambulanciers van het Rode Kruis om de brandweermannen die op de ziekenwagen in de Helihaven (en in bepaalde VOPO's indien nodig) geaffecteerd zijn te kunnen vrijmaken.

17:50 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

jeudi, 22 juin 2017

Décèsde Monsieur Debock-Overlijden de heer Debock

 

 

2017 125 - Décès de Monsieur Christian Debock - Overlijden van de heer Christian Debock.pdf

17:02 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Index

Changement d'index - 1.6734
 
Fin juin 2017 pour les agents payés anticipativement et fin juillet 2017 pour les agents qui sont payés à terme échu.
 
Verandering index -1.6734
 
Eind juni 2017 voor de personeelsleden die voorafbetaald zijn en eind juli 2017 voor de personeelsleden die betaald worden na vervallen termijn.

13:32 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Commissie van het kledingfonds-Commission de la masse

Heren,

Hierbij bent u uitgenodigd op een vergadering van de Commissie van het kledingfonds die zal vergaderen op maandag 26 juni, om 9 uur, bij de Logistiek, 2de verdieping Heli II.

 

Agenda :

-          Uitrusting rekruten,

-          Brandweerhandschoenen : begin tests, procedures, aanstelling testpersonen,

-          Brandweerpakken (2de levering),

-          Brandweerpakken 2018-2021,

-          Kledingfonds 2017-2020,

-          SIB diensttenues 2017/2020,

-          Varia.

 

Met hartelijke groeten.

  

Madame, Monsieur,

 

Par la présente, vous êtes invité(e) à une réunion de la Commission de la Masse. Celle-ci se réunira le lundi 26 juin à 9h00 au département Logistique, 2ième étage Héli II.

 

Ordre du jour :

-          Equipement des recrues ;

-          Gants de protection feu : début des essais, procédures et désignation des essayeurs ;

-          Tenues feu (2ième livraison) ;

-          Tenues feu 2018-2021 ;

-          Masse d’habillement 2017-2020 ;

-          SIB tenues de service 2017-2020 ;

-          Divers.

13:05 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Réunion chez la Secrétaire d'Etat. Bilan détaillé par mail à nos affiliés

BRUXELLES 21/06 18:59 (BELGA)
La réunion avec Cécile Jodoigne, secrétaire d'État bruxelloise chargée du Siamu (Service d'incendie et d'aide médicale urgente), qui s'est tenue mercredi après-midi, a été jugée des plus constructives par Eric Labourdette, représentant SLFP. Une autre rencontre avec la secrétaire d'État, mais aussi avec la direction administrative et opérationnelle, est prévue mi-juillet. Le préavis du SLFP est suspendu jusqu'à cette échéance.

Le SLFP a salué l'ouverture au dialogue et la constante disponibilité de la secrétaire d'État. Le syndicat s'est dit satisfait, surtout dans le contexte de tension actuel, d'avoir obtenu l'annulation de la note de service du 15 juin qui diminuait l'effectif de garde de 8 personnes à partir du 1er juillet les nuits et week-end.

Le schéma d'organisation opérationnel, qui décrit entre autres les hommes et véhicules affectés à chaque poste, doit être étudié avec la direction opérationnelle lors de la prochaine réunion. "Cela va aussi déterminer le plan du personnel et donc le nombre de pompiers nécessaires en tout sur Bruxelles", commente Eric Labourdette.

En attendant un règlement de travail, un règlement de pointage, qui sert de base aux rémunérations, doit être établi. "La secrétaire d'État a promis - et c'est une première - de réunir tous les officiers pour connaître leurs attentes et informer sur les attentes de l'autorité à leur égard", se réjouit Eric Labourdette, qui souhaite une amélioration du fonctionnement.

"L'accord de coopération est passé au gouvernement bruxellois mardi. On n'attend plus que le retour du statut du Conseil d'État et on peut lancer cette réforme tant attendue, qui va conforter la direction dans son rôle et permettre l'évaluation des mandataires. Cela doit être mis en place début 2018", précise-t-il. "Le SLFP s'oppose cependant aux mandats, car les autres zones de secours disposent seulement d'un commandant de zone à leur tête, et non de 5 mandataires, avec sûrement des orientations politiques."

Cécile Jodogne est aussi satisfaite de la réunion. Elle se dit bien consciente de l'ampleur des dossiers à traiter et estime important d'analyser chaque point en profondeur: "Je veux un dialogue constructif pour les réformes comme pour la gestion au quotidien du Siamu." La secrétaire d'État a demandé une analyse objective de la situation des heures supplémentaires, notamment pour les 80.000 heures de congé en suspens, pour beaucoup due aux attentats du 22 mars 2016.

BRUSSEL 21/06 18:47 (BELGA)
De Brusselse brandweer zal het deze zomer 's avonds en in het weekend dan toch niet met acht personen minder moeten stellen. Dat werd woensdag op een vergadering tussen Brussels staatssecretaris voor Brandbestrijding en Dringende Medische Hulp Cécile Jodogne (DéFi) en de vakbonden afgesproken. Aan beide kanten viel te horen dat het een constructief overleg was.

"We hebben de garantie gekregen van de staatssecretaris dat die nieuwe dienstregeling geannuleerd is", vertelt vakbondsman Eric Labourdette. "Het was een slecht idee om acht personen tegelijkertijd vakantie te geven." De Brusselse brandweermannen hebben sinds de aanslagen nog 80.000 vakantie-uren op te nemen.

De vakbonden stelden zelf een werkschema op waarop alle posten, het aantal nodige mensen en de types voertuigen die ter beschikking moeten staan, ingevuld zijn. Dat schema zal op de volgende vergadering, vermoedelijk midden juli, besproken worden. Naast de staatssecretaris zullen ook de directies aanwezig zijn op dat overleg. Een belangrijk gegeven voor de vakbonden.

Tot die tijd blijft de stakingsaanzegging wel actief, maar zullen er normaal geen acties ondernomen worden.

Tevredenheid was er ook bij Brussels staatssecretaris Cécile Jodogne. Die liet weten dat er ook op het vlak van rekrutering, een ander pijnpunt, nieuwe aanwerving komen na de zomer. "De personeelsplannen voorzien elke keer een versterking binnen het operationele kader. In juni traden 30 rekruten in functie en in september komen er nog 60 andere bij", vertelt Jodogne.

 

01:19 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mercredi, 21 juin 2017

Manque de personnel

 

http://www.bruzz.be/nl/video/deze-zomer-minder-brandweerlui-s-avonds-en-het-weekend

19:03 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 20 juin 2017

Pétition

Mevrouw,

Mijnheer,

 

U hebt naar aanleiding van de aanslagen van 22 maart uw hulpverleningsdiensten gekroond tot Brusselaars van het Jaar 2016. Uw hulpdiensten danken u hiervoor en zijn trots op deze erkentelijkheid die u hen betuigt. Wij mogen zonder blozen stellen dat wij op een uitzonderlijke wijze onze opdrachten op die gedoemde dag hebben vervuld.

 

Helaas moeten wij vandaag uw aandacht vestigen op het gebrek aan personeel waaronder wij gebukt gaan. Wegens dit personeelsgebrek lopen de overtollige verlofuren op tot meer dan 80.000 uren. Teneinde dit belangrijk aantal uren weg te werken heeft de overheid beslist om het aantal wachtbrandweerlieden vanaf de maand juli te verminderen. Wij menen dat wij geen optimale veiligheid meer aan onze inwoners zullen kunnen bieden en wij moeten u hiervan op de hoogte brengen.

 

Help ons bij het verwittigen van onze bevoegde overheden. Vraag samen met ons een regelmatig aanwervingsbeleid opdat wij niet plots zonder wervingsreserve zouden komen te staan. Vraag samen met ons meer middelen voor uw diensten inzake civiele veiligheid.

Wij vragen u eenvoudigweg de petitie te ondertekenen op het volgende adres:

 

https://www.petitions24.net/donnez_les_moyens_a_nos_pompiers#form

 

Jullie brandweerlieden danken u.

Madame,

Monsieur,

 

Vous avez désigné vos services de secours sacrés Bruxellois de l’année 2016 suite aux attentats du 22 mars. Vos services de secours vous remercient et sont fiers de cette reconnaissance que vous leurs témoignez. Nous pouvons, sans rougir, affirmer que nous avons assuré nos missions d’une façon exceptionnelle lors de cette maudite journée.

Malheureusement, aujourd’hui, nous devons attirer votre attention sur le manque de personnel dont nous souffrons. A cause de ce manque de personnel, les heures de congés restant sont de plus de 80.000 heures. Pour évacuer ce nombre important d’heures, l’autorité a décidé de diminuer le nombre de pompiers de garde dès le mois de juillet. Nous estimons, que nous ne pourrons plus assumer une sécurité optimale à nos habitants et nous devons vous en informer.

Aidez-nous à avertir nos autorités compétentes. Demandez avec nous, une politique de recrutement régulière afin de ne pas se retrouver sans réserve de recrutement. Demandez avec nous plus de moyens pour vos services de sécurité civile.

 Nous vous demandons simplement de signer la pétition à l’adresse suivante:

 https://www.petitions24.net/donnez_les_moyens_a_nos_pompiers#form

 

 Vos pompiers vous remercient.

 

 

11:55 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

NEWS

 Beste personeelsleden,

Het S.L.F.P./V.S.O.A. houdt jullie op de hoogte omtrent haar positie betreffende de diverse dossiers die lopende zijn.

De vermindering van het aantal personeelsleden dat de wachtdienst bemant in juli en augustus. Deze verlaging van het aantal personeelsleden werd bekend gemaakt via de dienstnota van 15 juni, dus 14 dagen alvorens de grote vakantieperiode begint.

Voor het V.S.O.A. is het onbegrijpelijk dat het aantal personeelsleden verlaagd wordt terwijl het dreigingsniveau nog altijd op 3 staat. Er zijn nog altijd talrijke festiviteiten of evenementen in de hoofdstad die potentiële doelwitten zijn.

Het personeelstekort in onze dienst is te wijten aan een recruteringsbeleid dat te wensen overlaat. Het personeel moet toch niet voor deze ondraagbare situatie boeten.   Het aantal personeelsleden in de posten en kazernes moet versterkt en niet verlaagd worden. Op zaterdag 17 juni tijdens belangrijke branden moest er personeel « bij elkaar gescharreld worden ».

De inspanningstest. Op 19 juni heeft een eerste vergadering hieromtrent plaatsgevonden. Voor het V.S.O.A. is het gezondheidstoezicht belangrijk, maar mag het niet een manier zijn om het personeelslid te sanctioneren. Indien die test een eventueel probleem /aan het licht kan brengen, vragen wij dat het geen verplichting is om een bepaalde waarde te bereiken.   Een vergadering zal eveneens plaatsvinden om het functierooster te herzien en een onderscheid te maken in functie van de leeftijd, maar ook een verschil te maken tussen brandweerlui die een adembeschermingstoestel dragen en daarbij wel of niet een inspanning doen. Het V.S.O.A. heeft gevraagd om aan het gezondheidstoezicht een test toe te voegen die kanker kan opsporen. Het V.S.O.A. denkt dat dit geen overbodige luxe is gezien de verschillende studies over kanker bij brandweerlieden.

Wij zullen jullie verder informeren na onze afspraak met de Staatssecretaris.

 V.S.O.A.-F.G.G.A.

 Labourdette Eric

 

Chers membres du personnel,

 

 Le S.L.F.P. vous informe de sa position relative à quelques dossiers en cours.

 La diminution de l’effectif de garde en juillet et en août. Cette diminution du personnel a été annoncée par une note de service le 15 juin, soit 15 jours avant le début des grands congés.

Pour le S.L.F.P., il est incompréhensible de diminuer le personnel alors que le niveau de menace attentats reste au niveau 3. Les festivités ou évènements restent nombreux en été dans la Capitale et sont des cibles potentielles pour des terroristes ou tout simplement des sources d'interventions supplémentaires.

 

Le manque de personnel dans notre service est dû à une politique de recrutement inadéquate. Ce n’est pas au personnel de payer cette situation.   Les postes et casernes doivent être renforcés en personnel et pas diminué. Le samedi 17 juin, lors d’importants incendies, il a fallu « tricoter » du personnel.

 

Le test à l’effort. Une première réunion a eu lieu le 19 juin. Pour le S.L.F.P., la surveillance de la santé est importante mais ne doit pas être une façon de sanctionner l’agent. Si le test peut déceler un éventuel problème, nous demandons qu’il ne soit pas obligatoire d’arriver à une valeur. Une réunion aura également lieu pour revoir la grille de fonctions et faire une distinction en fonction de l’âge mais aussi en de faire la distinction de porteur d’appareil respiratoire avec effort ou sans effort.

 Le S.L.F.P. a demandé une extenssion de la surveillance de la santé des travailleurs à un dépistage du cancer chez nos agents.

D’autres nouvelles suivront après notre rendez-vous chez la Secrétaire d’Etat.

 

Vertaling zal volgen

 

S.L.F.P.-A.F.R.C.

 

Labourdette Eric

09:18 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

dimanche, 18 juin 2017

Pétition

Madame,

Monsieur,

 

Vous avez désigné vos services de secours sacrés Bruxellois de l’année 2016 suite aux attentats du 22 mars. Vos services de secours vous remercient et sont fiers de cette reconnaissance que vous leurs témoignez. Nous pouvons, sans rougir, affirmer que nous avons assurer nos missions d’une façon exeptionnelle lors de cette maudite journée.

Malheureusement, aujourd’hui, nous devons attirer votre attention sur le manque de personnel dont nous souffrons. A cause de ce manque de personnel, les heures de congés restant sont de plus de 80.000 heures. Pour évacuer ce nombre important d’heures, l’autorité a décidé de diminuer le nombre de pompiers de garde dès le mois de juillet. Nous estimons, que nous ne pourrons plus assumer une sécurité optimale à nos habitants et nous devons vous en informer.

Aidez nous à avertir nos autorités compétentes. Demandez avec nous, une politique de recrutement régulière afin de ne pas se retouver sans réserve de recrutement. Demandez avec nous plus de moyens pour vos services de sécurité civile.

 Nous vous demandons simplement de signer la pétition à l’adresse suivante:

 https://www.petitions24.net/donnez_les_moyens_a_nos_pompi...

 Vos pompiers vous remercient.

10:05 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Week-end agité

Suite aux évènements de ce 16 et 17 juin, la décision de diminuer le personnel en juillet et en août de 8 hommes à partir de 18H00 est totalement injustifiable. Le but de cette diminution d’effectif n’est que de plus en plus clair, faire des économies.

 Le vendredi 16 juillet, plusieurs incendies ont déjà entamé nos réserves d’appareils de protection respiratoire. Ce même vendredi, un troisième départ incendie à décalé sans officier.

La journée du samedi 17 juillet a prouvé que le manque d’effectif, dénoncé par le S.L.F.P. depuis des mois, est flagrant. Devant les faits, l’autorité ne pourra plus le nier. Deux importants incendies se sont déclarés en journée. Tous les moyens disponibles en caserne ont été engagés. L’effectif de garde à l’Etat-Major était de 52 hommes. Très vite des moyens lourds ont été demandés mais n’ont pas pu être envoyés faute de chauffeur disponible.

 Des hommes en repos ont été rappelés, du personnel de la Croix-Rouge est venus rejoindre nos casernes pour remplacer nos hommes sur les ambulances afin de les récupérer pour armer des véhicules d’incendie.

 A 18H00, il ne restait plus que 19 appareil de protection respiratoire de réserve. Du personnel administratif et technique a été rappelé pour reconditionner nos appareils respiratoires afin d’avoir une réserve suffisante.

 Malgré toutes ces mesures, il manquait encore des secours. En fin d’après-midi, une autopompe a été envoyé pour secours à un blessé sur la voie publique à Watermael-Boitsfort faute d’ambulance disponible. Ensuite, le poste Delta a dû enlevé deux hommes de son secours incendie pour envoyer une ambulance. Le poste U.C.L. est intervenu pour un accident de roulage avec 6 blessés ensuite à dû rejoindre l’Etat-major pour y assurer un départ incendie parce que l’Etat-Major n’en disposait plus.

 Toutes les casernes sont intervenues. Les moyens engagés ont été important. Le Colonel s’est rendu sur les lieux. Des officiers ont dû rejoindre la caserne lors de leurs repos. Du personnel opérationnel et administratif ont également rejoint la caserne, en plein week-end et avant la période de vacances. Que ce serait-il passé en juillet et en août ?

 Après ces évènements, il faudra revoir la politique de recrutement et d’effectif de garde dans les casernes. Depuis des mois, le S.L.F.P. demande un renfort dans les différents postes et casernes. Qui avait raison ? Que va t’on nous sortir comme excuse ?

 Conscient des efforts de la Secrétaire d’Etat au sein du Gouvernement, le S.L.F.P. ne la tient pas comme responsable de cette situation mais bien l’ensemble du Gouvernement. Il faut dégager plus de moyens pour le Service d’Incendie de la Capitale. Il faut une politique de recrutement quasi permanente. Pourquoi doit-on arriver à un recrutement de 90 hommes en 3 mois ? Pourquoi des économies sur le dos d’un service d’incendie qui a prouvé son efficacité et sa disponibilité lors des attentats mais aussi après ces attentats ?

 Si en été nous devons diminuer la capacité de nos secours, le Gouvernement devrait diminuer les risques de danger potentiel supplémentaire. Va-t-il annuler Bruxelles-les-Bains, la foire du midi, le BSF et les festivités du 21 juillet ?

 Est-ce que, en juillet et en août, la défense et la police n’assurera plus la protection des différents ministères, des différentes ambassades, des personnalités qui se déplacent ?

 En période ou chaque jour nous apporte un nouveau scandale financier, ces mesures d’économies de bout de chandelles dans un service de secours est très mal perçu par le personnel.

 Pour terminer, le reconditionnement de notre matériel et de nos véhicules prendra encore des heures et des heures. Dès l’extinction de ces incendies, les pompiers et les agents administratifs qui nous aident, n’ont pas terminé leur travail.

 Pour le S.L.F.P.- A.F.R.C.

  

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

06:50 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

samedi, 17 juin 2017

Colère au SIAMU

Le vendredi 16 juin 2017, début d’après-midi, une note de service annonçant une diminution de l’effectif de garde à partir de 18H00 de 8 hommes, en juillet et en août a été publiée.

Dès sa publication, la colère est montée parmi les hommes et les sous-officiers de garde. Le S.L.F.P. a immédiatement appelé à une assemblée dans la cantine. Certains agents voulaient partir en cortège et toutes sirènes hurlantes montrer leur colère devant le parlement de la Région de Bruxelles-Capitale et ensuite devant le bâtiment du Ministre-Président. Furieux, un des agents, a appelé par micro, le Colonel à nous rejoindre à la cantine.

Le Colonel est arrivé furieux de cette façon de faire et en disant qu’il n’acceptera plus ce genre de comportement.   La tension n’est pas redescendue pour autant.

 Il est a noté que le S.L.F.P. regrette l’attitude d’un délégué d’une autre organisation syndicale qui a rapidement et courageusement dénoncé l’auteur de cet appel. Belle preuve de solidarité entre pompiers qui règne aujourd’hui à la caserne.

 Le S.L.F.P. s’est immédiatement opposé à cette diminution de l’effectif de garde en période, soi-disant, plus calme de vacances. Rappelons les nombreuses activités cet été organisée dans la Capitale (Foire du midi, Brussels summer festival, Bruxelles Les Bains, nombreuses réjouissances dans le piétonnier, fête du 21 juillet, etc.)

 Le but est de faire diminuer le total des heures de compensation non prises par manque de personnel dû à un manque d’anticipation du pouvoir pour les recrutements mais aussi à l’augmentation du personnel de garde à cause des niveaux de menace d’attentat ! Ensuite, lors de cette assemblée, nous apprenons qu’il faut faire des économies à cause des nombreux recrutements prévus au SIAMU. La goutte fait déborder le vase ! Les hommes sont furieux et le font savoir. Des menaces de sabotages des différentes activités prévues sont lancées. L’organisation du Family FUN Day du 25 juin est ciblée.

 Il faut faire des économies chez les services de secours ? Pas de promotion au grade de commandant sans promotions pour les sous-officiers, plus de prestations exceptionnelles pour les évènements spéciaux, arrêt des recyclages au choix, arrêt des tests à l’effort.

Il faut économiser sur la sécurité? D'accord mais le Gouvernement doit économiser sur les dangers potentiels.  Annulation du BSF, de Bruxelles les Bains, des festivités du 21 juillet, etc.

 Le S.L.F.P. organisera, dès ce lundi 19 juin, la distribution de tracts. Cette distribution se poursuivra lors de plusieurs évènements.

Depuis le mois de mars la direction demande d’organiser les congés pour juillet et août. Les adjudants de compagnie ont demandé aux hommes les dates de congés, les hommes se sont organisés pour être disponibles afin d’avoir un effectif de garde suffisant. A 15 jours du début des grands congés, de nouvelles règles sont publiées.

 Le pompier est foncièrement serviable, gentil, fait les efforts nécessaires pour pouvoir porter secours chaque jour, chaque heure, chaque minute, mais il ne faut pas le pousser à bout ni en profiter car il est tout aussi capable de montrer sa colère.

 Dès le vendredi 16 après-midi des banderoles ont été suspendues aux fenêtres. Le S.L.F.P. est, à ce jour, la seule organisation syndicale à avoir déposé un préavis de grève dans les règles. Toutes les actions entreprises par les affiliés du S.L.F.P. seront couvertes par ce préavis.

19113945_10213457952586673_6592848879580916701_n.jpg

Il faut faire des économies chez les services de secours ? Pas de promotion au grade de commandant sans promotions pour les sous-officiers, plus de prestations exceptionnelles pour les évènements spéciaux, arrêt des recyclages au choix, arrêt des tests à l’effort.

Le S.L.F.P. organisera, dès ce lundi 19 juin, la distribution de tracts. Cette distribution se poursuivra lors de plusieurs évènements.

Depuis le mois de mars la direction demande d’organiser les congés pour juillet et août. Les adjudants de compagnie ont demandé aux hommes les dates de congés, les hommes se sont organisés pour être disponibles afin d’avoir un effectif de garde suffisant. A 15 jours du début des grands congés, de nouvelles règles sont publiées.

Le pompier est foncièrement serviable, gentil, fait les efforts nécessaires pour pouvoir porter secours chaque jour, chaque heure, chaque minute, mais il ne faut pas le pousser à bout ni en profiter car il est tout aussi capable de montrer sa colère.

L’été sera chaud chez les pompiers de Bruxelles.

 

Pour le S.L.F.P.-A.F.R.C.

 

Labourdette Eric

 

 

14:13 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Aux autorités compétences du S.I.A.M.U.

Le S.L.F.P. a prit connaissance de la note de service 2017-119 datée du 15 juin 2017, c’est à dire 15 jours avant le début de la période de grands congés. Encore une fois, la parution tardive de cette note ne tient pas compte du travail des adjudants et des sous-officiers afin d’organiser le service, non pas au jours le jours mais dans des délais respectant le personnel!

Alors que la note de service 2016-107 nous demande d’augmenter l’effectif de 10 hommes par garde lors d’un niveau 3, cette nouvelle note diminue l’effectif de 8 hommes à partir de 18H00 week-end compris.

 Le S.L.F.P. dénonce le manque d’effectif, récurrent, au S.I.A.M.U. depuis des années. Le motif de ces mesures nous donne raison! Il faut diminuer la somme des heures de compensation accumulée par les hommes depuis des mois et des mois!

A qui la faute? Le manque de pompiers fait que pour garder un effectif garantissant un secours à la population optimale en ces temps “agités” nous devons refuser de donner congés aux hommes, l’augmentation de l’effectif de garde à cause des niveaux de menace sans nouveaux recrutements et à cause des departs naturel génère tout un tas d’heures supplémentaires et un coût salariale important pour l’autorité.

Le S.L.F.P. est conscient des efforts de la Secrétaire d’Etat, Cécile Jodogne, au sein du Gouvernement pour le S.I.A.M.U.  Le S.L.F.P. est également conscient qu’elle n’est pas seule a décider.  Le mot d’ordre est “il faut faire des économie”   D’important recrutements ont ou vont avoir lieu, 30 recrues en juin et 60 recrues en septembre. 9 mois de formation donc sur le terrain dans 1 an alors que les départs en pension ne vont faire que s’accelérer à cause des nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement fédéral.

 Les recrutements ont lieu trop tard à cause de la lenteur des procédures du S.E.L.O.R. mais aussi à cause du manque de vision à long terme pour un service comme le notre. La grogne est présente dans les casernes à juste titre. Trop c’est trop! Nous demandons une augmentation de l’effectif de garde depuis des mois et on nous offre une diminution de personnel.

L’excuse que la situation se calme pendant les vacances ne tient pas à cause des évènements prévus à Bruxelles lors de ce vacances, foire du midi, Bruxelles-les-Bains, Brussels summer festival, le nouveau piétonnier continuera son opération séduction avec un  programme d'activités des plus variés...

L’économie de ces mesures sera minime par rapport aux primes en tous genres octroyés en toute impunités dans certains autres services de la Capitale. Il faut faire des économies ? Supprimons les 3 jours de recyclages libres, les sommes astronomiques payée pour les tests à l’effort, les visites et évènements en caserne, diminuons le nombre de mandataires en Région, demandons le remboursement des sommes perçues en toute illégalités par certains mandataires politiques, etc…

Au niveau fédéral comme au niveau Régional, les économies sont toujours sur le dos des pompiers !

Le S.L.F.P. a déposé un préavis de grève pour le S.I.A.M.U. qui entrera en vigueur après notre rendez-vous avec la Secrétaire d’Etat du 21 juin 2017. Sans obtenir une vue sur les intentions futures de notre autorité politique envers le S.I.A.M.U., nous entamerons des actions de protestation lors de différents évènements.

 

Pour le S.L.F.P.-A.F.R.C.

 

 

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

08:25 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

vendredi, 16 juin 2017

18.05.2017

NOTULEN BOC 18.05.2017

Notulen 18.05.2017.pdf

Note comité de concertation 18.05.2017

PV 18.05.2017.pdf

 

Le S.L.F.P. enverra le PV entier aux agents qui le demandes: slfp-vsoa@firebru.brussels

18:42 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Waarom een stakingsaanzegging? - Pourquoi un préavis de grève?

Les collègues, qui représentait, selon eux, pratiquement seul les 1000 pompiers lors des négociations relatives sur le statut, soutiendront-ils ces légitimes demandes qui bénéficieront à l'ensemble du personnel? 

Pourquoi le S.L.F.P. a envoyé un préavis de grève ? Les nombreuses questions posées à l’autorité relative aux conditions de travail des agents du S.I.A.M.U. (tout cadre confondus) restent lettres mortes. Le dialogue et la concertation n’existent plus au S.I.A.M.U.

  • Le S.L.F.P. demande une augmentation barémique pour tout le personnel de 400€ brut mensuel. Notre dernière augmentation barémique date de 2008. Au vu des primes octroyées dans d’autres services de le Région, cette augmentation nous semble légitime. Notre cahier de revendications a été envoyés à la Région de Bruxelles-Capitale. Au niveau de la Région, nous avons demandé l’augmentation de 1€ par chèques repas et le remboursement à 100% de la SNCB, TEC et de Lijn.
  • Depuis des années, le S.L.F.P. demande l’établissement d’un règlement de travail,
  • Le S.L.F.P. demande la possibilité d’obtenir une réponse dans des délais raisonnables lors d’ une demande de mise en congé préalable à la pension .
  • Le S.L.F.P. revendique le droit à des promotions dans des délais raisonnables.
  • Le S.L.F.P. demande la rédaction de document tel que plan pluriannuel, schéma d’organisation opérationnel, etc.. Ces documents déterminent, en ce qui concerne les missions opérationnelles, administratives et logistiques, les objectifs stratégiques à réaliser durant la durée du programme, accompagnés d'une évaluation financière, les niveaux de service et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés et les niveaux de service, l’effectif minimum de garde par casernes, ces documents décrivent toutes les mesures qui sont mises en place par la zone pour assurer la sécurité du personnel durant les interventions.
  • Nous demandons l’application de l’accord sectoriel de 2016 avec la statutarisation des adjoints au 100 afin de leur offrir une meilleure protection ainsi que tous les autres contractuels.

L’autorité ne répond à aucunes de nos demandes. En tant que partisans du modèle de concertation, nous donnons toujours la priorité au dialogue. Cependant, nous prenons tout autant nos responsabilités lorsque l’action semble constituer l’ultime arme afin de faire valoir nos revendications légitimes. Qui soutiendra ces légitimes revendications ? Il faut agir dans l’intérêt de l’ensemble du personnel.

Waarom heeft het V.S.O.A. een stakingsaanzegging verstuurd? Talrijke vragen die aan de overheid gesteld werden m.b.t. de werkomstandigheden van de personeelsleden van de DBDMH (alle kaders) blijven onbeantwoord. Dialoog en overleg bestaan niet meer bij de DBDMH.

  • Het V.S.O.A. vraagt een baremieke loonsverhoging van 400€ bruto/maand voor ALLE personeelsleden. Onze laatste baremieke loonsverhoging dateert van 2008. Uitgaande van de premies die toegekend werden aan andere diensten van het Gewest lijkt ons deze verhoging gerechtvaardigd. Onze eisenbundel werd naar het Brussels Hoofdstedelijk Gewest gestuurd. Op het niveau van het Gewest hebben wij een verhoging van 1€ per maaltijdcheque gevraagd en de volledige terugbetaling van abonnementen bij de NMBS, TEC en De Lijn.
  • Sinds jaren vraagt het V.S.O.A. om een arbeidsreglement op te maken.
  • Het V.S.O.A. vraagt of het mogelijk zou zijn een antwoord binnen een redelijke termijn te ontvangen i.v.m. een aanvraag voor verlof voorafgaand aan de pensionering.  
  • Het V.S.O.A. eist het recht op promoties binnen een redelijke termijn.
  • Het V.S.O.A. vraagt om een aantal documenten op te stellen zoals een meerjarenplan, een operationeel organigram, enz.. Wat de operationele, administratieve en logistieke missies betreft, dienen deze documenten de strategische doelen vast te leggen die tijdens de duur van het programma dienen gerealiseerd te worden, vergezeld van een financiële evaluatie, de dienstniveaus en de nodige middelen om de vastgelegde doelen en de dienstniveaus te bereiken, de minimumbezetting van de wachtdienst per kazerne; deze documenten dienen eveneens alle maatregelen te omschrijven die van toepassing zijn binnen de zone om de veiligheid van het personeel tijdens interventies te garanderen.
  • Wij vragen dat het sectoraal akkoord van 2016 nageleefd wordt met de statutarisering van de medewerkers assistent bij de dienst 100 om hen een betere bescherming te bieden en eveneens van alle andere contractuele personeelsleden.

De overheid beantwoordt geen enkele van onze vragen. Als voorstander van het overlegmodel geven wij steeds voorrang aan de dialoog. Niettemin nemen wij evenzeer onze verantwoordelijkheid wanneer actie het ultieme wapen blijkt te zijn om onze legitieme eisen kracht bij te zetten. Wie zal deze legitieme eisen ondersteunen? In het belang van alle personeelsleden is actie absoluut noodzakelijk.

 

 

 

 

04:24 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

jeudi, 15 juin 2017

stakingsaanzegging-préavis de grève

DBDMH-StakingsaanzeggingNL.pdf

Préavis de grève 06.2017.pdf

16:15 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 13 juin 2017

Un peu de vérité

Il est temps de remettre les choses au claire concernant la réforme du S.I.A.M.U. face à tant de médisance ou de mensonges colportés par certains collègues se découvrant une fibre syndicale sur le tard !

Commençons par un peu d’historique ! Le 30 juillet 2004, la catastrophe de Ghislenghien fait 24 morts dont des pompiers. Le Gouvernement fédéral déclare vouloir réformer les services de secours. En mai 2007, la loi relative à cette réforme est promulguée.

Les négociations suite à cette loi commencent et se poursuive encore aujourd’hui. En 2014, les statuts administratifs et pécuniaires sont promulgués. Ces négociations ont eu lieu pendant des mois sous l’ancienne législature, le Gouvernement Di Rupo.

Lors de ces négociations, le S.L.F.P. a envoyé toujours les mêmes délégués sous la présidence d’un délégué issu du cadre de base. Très vite nous avons remarqués la présence, unique, d’officiers autour de la table comme technicien de l’autorité (Gilbert Marc, Staquet Philippe, etc… tous devenus colonel ou major)

Ils décident de supprimer les grades intermédiaires et les grades de sous-lieutenant et de commandant et au passage de d’arranger pour une augmentation barémique conséquente en passant automatiquement au grade supérieur.

La suppression des cadres intermédiaires du cadre moyen, lors de ces négociations, n’a pas eu le même effet. Pourquoi un 1er sergent ou un sergent-major ne devenait pas adjudant ? A noter que dans les remarques jointes au procès-verbal de ces réunions, seul le S.L.F.P. a demandé le maintien des grades intermédiaires en le motivant !!

Lors de ces nombreuses réunions, un seul agent de Bruxelles était présent, un Caporal au SIAMU, délégué S.L.F.P. et épisodiquement un Officier de Bruxelles comme délégué de la CGSP). Il a aujourd’hui quitté son rôle de délégué pour occuper celle de conseiller en prévention. Bizarre, cet épisode semble avoir été oublié par les détracteurs d’aujourd’hui !!!

Aucun officier de Bruxelles, aucun membre du cadre moyen de Bruxelles, n’a participé aux négociations lors de cette réforme, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a toujours pensé être totalement indépendant et seul maître à bord pour décider de l’avenir de son service d’incendie.

L’avenir nous a prouvé le contraire !!! Nous pouvons remercier les différents Gouvernements de la Région de Bruxelles-Capitale de ne pas nous avoir défendus lors des négociations au fédéral !!

Venons en maintenant aux complaintes larmoyantes affichés et racontés un peu partout !

Certaines réunions au cabinet de la Secrétaire d’Etat, Cécile Jodogne, comportaient 2 ou 3 hommes pompiers issus du cadre de base ou moyen en qualité de délégués « face » à quatre délégués officiers ainsi que collègues officiers en qualité de techniciens de l’autorité.

Les quelques 40 officiers du SIAMU voyaient donc leurs intérêts largement défendus face aux 1000 hommes et femmes « simples » pompiers, représentés principalement par la délégation CGSP. Premier mensonge !! Une pauvre délégation seule face à une horde d’officier sauvage et assoiffés d’étoiles et d’argent! Le S.L.F.P. a participé à toutes les réunions avec un caporal et 1 seul membre du cadre officier !

Pour information, grâce à une proposition du S.L.F.P., nous avons obtenus le maintien d’une partie de nos allocations forfaitaires de garde en cas mise en prestations journalières (08H00)

Nous n’avons donc rien obtenu ???

Il est à noter, que jamais, les mêmes délégués étaient présents lors des réunions. Parfois, 1 seul délégué était présent. Pourquoi ne pas avoir renforcer sa délégations face à une horde sauvage d’officier, pourquoi resté seul contre le monde entier ? Ce qui est par contre vrai, c’est que les techniciens de l’autorité étaient tous issus du cadre supérieur.

 

08:12 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

lundi, 12 juin 2017

Cahier de revendications du SLFP

Cahier de revendications du SLFP signé par les 3 dirigeants responsable de la Région!  A lire, nous défendons tout le personnel sans exception! C'est tout le contraire des explications et des paroles médisantes de certains collègues!!

Cliquez ci-dessous: 

 

Cahier de revendications SLFP.pdf

18:13 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Préavis de grève

Préavis de grève du SLFP pour le SIAMU.  On verra si nos collègues, seul contre une horde d'officiers sauvage lors des négociations relatives à la réforme, ferons de même !

 

Préavis de grève 06.2017.pdf

18:02 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Inacceptable pour le SLFP!!!

Le Conseil des Ministres a chargé les Ministres de la Fonctions publique, des Pensions et des Affaires sociales de présenter la proposition de réforme de la pension pour inaptitudes physiques du secteur publics aux pouvoirs locaux et aux entités fédérées.

Cette réforme commence avec la suppression de la pension pour inaptitude physique mais implique une réforme de taille de l’incapacité de travail dans le secteur public. La proposition comprend la suppression de la pension maladie et l’instauration d’un système de transfert des travailleurs en incapacité de travail depuis plus d’un an vers les organismes assureurs, système qui sera financé par une cotisation patronale du secteur public.

Tous les employeurs publics financeront au moyen d’une cotisation patronale identique la couverture financière des incapacités de travail de leurs fonctionnaires.   Le fédéral ne financera plus les pensions pour inaptitude physique pour les nouveaux entrants à dater de l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions. Il s’agira d’un régime séparé réservé au secteur public couvrant les dépenses relatives à l’incapacité de travail.

La proposition implique donc :

 Du point de vue du fonctionnaire :

 

    • de garder la gestion de la première année d’incapacité au sein de l’employeur public afin de le responsabiliser et le pousser à mettre en œuvre le maximum pour la réinsertion, l’employeur aura à sa charge le paiement du salaire garanti et des revenus de remplacement la première année.
    • De transférer, après la première année d’incapacité de travail, le dossier des travailleurs malades vers les organismes assureurs.
  • Le cumul crédits jours est supprimé. (Fini d’épargner les jours maladies)
  • L’indemnité d’incapacité de travail sera égale à celle d’un salarié du secteur privé ou d’un contractuel du secteur public :30 premiers jours d’incapacité primaire : 100% du salaire.Après 12 mois d’incapacité : 40% -55%-65% d’un salaire plafonné.

 

Du point de vue de l’employeur :

 

31 jours à 12 mois d’incapacité : 80% d’un salaire plafonné.

La suppression du cumul de crédit jours maladie implique un gain selon la structure de l’absentéisme de l’organisation et les choix pris pour la gestion de la première année d’incapacité de travail puisque le traitement à 100% est limité aux 30 premiers jours et à 60% la première année. Par la suite le dossier est pris en charge par les organismes assureurs.

Les agents qui sont en congé maladie au jour précédant la date d’entrée en vigueur, commencent avec une période de salaire garanti de 30 jours.

L’agent en service au jour précédant la date d’entrée en vigueur conserve son capital-maladie accumulé avec un plafond de 214 jours ouvrables.

 

Le nouveau régime s’applique aux agents en incapacité de travail à dater de l’entrée en vigueur des nouvelles dispositions. Pour plus de renseignements, joindre :

 

 

S.L.F.P.-A.F.R.C.

Labourdette Eric0475/86 75 85

 

Dirigeant responsable

De ministerraad heeft de ministers van Ambtenarenzaken, Pensioenen en Sociale zaken de opdracht

gegeven om een ontwerp van hervorming van het ziektepensioen in de openbare sector aan de

lokale overheden en deelstaten voor te stellen.

De hervorming start met de afschaffing van het ziektepensioen, maar brengt een grote hervorming

van de arbeidsongeschiktheid in de openbare sector met zich mee. Het voorstel voorziet om het

ziektepensioen af te schaffen en een systeem in te voeren waarbij werknemers die al meer dan een

jaar arbeidsongeschikt zijn worden overgedragen naar de verzekeringsinstellingen. Dat systeem zal

worden gefinancierd aan de hand van een werkgeversbijdrage door de openbare sector.

Alle werkgevers uit de openbare sector zullen door middel van een werkgeversbijdrage de financiële

dekking van arbeidsongeschiktheid van hun ambtenaren financieren. De overheid zal niet langer het

pensioen voor fysieke ongeschiktheid voor de nieuwe intredes financieren zonder tegenprestatie vanaf de inwerkingtreding van de nieuwe maatregelen. Er komt een afzonderlijk stelsel bestemd voor de overheidsuitgaven waarmee de arbeidsongeschiktheidsuitgaven van de publieke sector worden gedekt.

Dit voorstel impliceert het volgende:

Vanuit het standpunt van de ambtenaar:

 

  • behoud van het beheer van het eerste jaar (primaire) arbeidsongeschiktheid binnen de

openbare sector. De uitbetaling van het gewaarborgd loon en van het vervangingsinkomen

blijft het eerste jaar ten laste van de werkgever om hem zo te responsabiliseren en aan te

zetten om zoveel mogelijk in te zetten op de re-integratie.

    • Overdracht, na het eerste jaar arbeidsongeschiktheid, van de dossiers van de zieke
    • werknemers naar de VI’s.
  • De opbouw van ziektekrediet wordt afgeschaft

 

  • De arbeidsongeschiktheidsuitkering wordt gelijkgesteld met die van een loontrekkende uit de
  • privésector of een contractuele uit de openbare sector:
  • eerste 30 dagen primaire arbeidsongeschiktheid: 100% van het loon
  • 31 dagen op 12 maanden arbeidsongeschiktheid: 60% van een begrensd loon1
  • Na 12 maanden arbeidsongeschiktheid: 40% - 55% - 65% van een begrensd loon (maar met
  • een minimumbedrag in functie van de gezinssituatie)

Vanuit het standpunt van de werkgever:

  • De afschaffing van het systeem waarbij ziektekrediet kan worden opgebouwd heeft opbrengsten totHet salaris aan 100% beperkt is tot de 30 eerste dagen en aan 60% tot het eerste jaar. Nadien wordt het dossier behandeld door de verzekeringsinstellingen.
  • Ambtenaren die in ziekteverlof zijn op de laatste dag voor de datum van inwerkingtreding, starten
  • met een periode van gewaarborgd loon van 30 dagen.
  • Iedere ambtenaar die in dienst is op de laatste dag voor de datum van inwerkingtreding (bijv.werkdagen voor oorlogsinvaliden).
  • 31.12.2016) behoudt zijn opgebouwd ziektekapitaal met een plafond van 214 werkdagen (321

 

Het nieuwe stelsel is van toepassing op de ambtenaren die arbeidsongeschikt zijn vanaf de datum van inwerkingtreding van de nieuwe bepalingen

 

 

 

 

04:41 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

jeudi, 01 juin 2017

Situation SIAMU

Le S.L.F.P. ainsi que ses affiliés, se posent plusieurs questions quant au fonctionnement du S.I.A.M.U.

  • Promotions

Il est vrai que sur base de la loi générale anti discrimination, il n’existe qu’une possibilité limitée. Ainsi une différence de traitement directe basée sur l’âge ne constitue pas une discrimination quand elle est justifiée de façon objective et raisonnable par une finalité légitime ou à moins qu’il n’y ait une justification juridiquement acceptable. Ne sommes-nous pas dans le cas d’une justification juridiquement acceptable à cause des 2 conditions préalablement retenues ? Si pas, comment justifier que cela avait été fait pour les promotions précédentes ?

 

    • Qui a donné comme consigne de procéder à un classement par ordre alphabétique et pourquoi ? Quand ces promotions seront-elles effectives (mois et année) ? Pourquoi le classement relatif aux promotions n’est-il pas dans les compétences du service du personnel et confié au secrétariat de la direction ?
    • Suite à la parution des notes de service 2017-084 et 2017-083 relatives aux promotions, le S.L.F.P. a interrogé l’autorité au sujet du classement. Après les critères d’ancienneté de niveau, l’ancienneté de service au cadre du SIAMU, le classement est proposé par ordre alphabétique.
  • Effectif total et effectif de garde dans certains postesA plusieurs reprises, nous avons demandé une augmentation de l’effectif de garde dans certains postes avancés. Au lieu d’augmenter l’effectif de garde, la direction décide de le diminuer dans certains postes tout en rajoutant des véhicules dans le garage. Bizarre comme gestion. On travaille comme les anciens corps de province ? A la demande ? Trop peu de personnel et peur de se l’avouer faute de vision d’avenir pour le S.I.A.M.U. ? Faute d’anticiper l’organisation de réserve de recrutement ? Faute de budget disponible ? La rentabilité est-elle une nouvelle valeur des services d’incendie ? La qualité d’un service au citoyen concernant sa vie ou sa mort est-elle superflue, ainsi que la sécurité des pompiers et de leur matériel ?

En parlant d’avenir

La législation impose au S.I.A.M.U. l’établissement d’un programme pluriannuel de politique générale. La vision est une image ambitieuse de l'avenir et requiert la participation de tous les membres du personnel de la zone, quel que soit leur grade.  

 

Ce programme décrit :

Ce programme exprime la vision du SIAMU pour accomplir ses tâches. 

  • L’organisation administrative, la composition des organes compétent du Conseil de zone et Collège de zone, l’organigramme de la zone (services opérationnels et administratifs), l’organisation opérationnelle (le rôle de garde, l'effectif disponible, la coordination zonale, l'optimalisation du principe d'aide adéquate la plus rapide, les procédures opérationnelles, ...)
  • L’organisation logistique (Plan de répartition des postes et des autres infrastructures, matériel.) A titre d'exemple, il convient de retrouver dans ce point le plan de répartition du matériel, le plan de redéploiement et d'acquisition du matériel, la politique de maintenance, ...
  • Le personnel. A titre d'exemple, il convient de retrouver dans ce point le recrutement, la formation de base, la formation continue, la formation spécialisée, le suivi de stage, les exercices, ...
  • Personnel opérationnel du S.I.A.M.U . Le détail de ce personnel est donné par poste de la zone. Le détail du personnel est également donné par grade. Un état des lieux est réalisé par rapport au plan du personnel.
  • Personnel administratif du S.I.A.M.U. Le détail de ce personnel est donné par poste de la zone et pour les autres infrastructures existantes de la zone. Un état des lieux est réalisé par rapport au plan du personnel.
  • Prévention Il convient de retrouver dans ce point, à titre d'exemple, les objectifs stratégiques, les niveaux de service et les moyens nécessaires en matière de traitement des dossiers de prévention, d'actions de sensibilisation, ...Sans ce programme, l’autorité donnera, encore plus, l’impression de recruter du personnel sans vraiment de motivation mais plutôt pour faire « plaisir » à l’un ou l’autre mandataire ou parti ou encore …..Où se situent les priorités de l’autorité en termes de recrutement ? Dans des spécialistes en communications ? Dans des juristes ? Dans des gardiens de parking ? Dans l’une ou l’autre fonctions ne nécessitant que la bonne provenance et surtout pas la bonne compétence ? Dans l’optique de garder une bonne collaboration, le S.L.F.P. désire donner ses priorités et donner des exemples faciles à trouver vu l’état d’avancement de certains dossiers. Un agent capable de créer une banque de donnée du personnel correcte ne serait pas un luxe ! Passer une annonce sur radio contact ? Je dois prévenir la famille d’un collègue suite à un accident grave, je l’annonce dans les hauts parleurs de la caserne ?L’autorité pense devoir engager combien d’agents administratifs pour, même pas, 1.000 pompiers ? 1 pour 10, 1 pour 5, 1 pour 4, 1 pour 2, ….Quand va-t-on disposer d’un organigramme comportant des noms pour savoir qui fait quoi, qui est responsable de quoi, etc..

 

Tant que l’ensemble de ces documents n’existent pas, aucun engagement n’est justifiable. Comment un Gouvernement peut approuver un plan du personnel sans profil de fonction, description des tâches et organigramme nominatif ?Dans de telles conditions, nous ne pouvons accorder notre confiance ni à notre direction, ni à notre autorité.  

Le S.L.F.P. ne s’oppose pas à des engagements mais demande d’organiser le service et d’ainsi prioriser ces engagements !Les derniers engagements de personnel administratif à des fonctions nouvellement créées sèment le doute dans l’esprit de pas mal de monde. Après la multiplication du nombre d’OIP, de Ministère, de mandataire, de primes ou avantages octroyés à certains fonctionnaires, le doute n’est plus possible, nous assistons à la plus grande campagne de politisation d’un service publique organisées depuis belle lurette ! 

Il est loin le slogan « de bonne gouvernance » La compétence n’est plus le mot d’ordre, seul compte la bonne provenance. 

Je désire connaître la date de ma pension après de bons et loyaux services. Je passe un coup de fils au ministre des pensions ?

Comme responsable d’une garde, j’ai besoin de contacter un maître-chien, un plongeur ou une autre spécialisation, comment dois-je faire ?

Les accords sectoriels signé entre l’autorité et les organisations syndicales ne sont que des déclarations de bonnes intentions permettant d'encadrer les négociations afin de s'assurer que les parties tentent de parvenir à un accord en faisant tout leur possible, et, normalement, en toute bonne foi, mais sans forcément conclure. Nous y sommes !! Où sont les accords de l’accord 2016 ? La statutarisation de certains agents est au point mort !! L’excuse, parce qu’ils en trouvent toujours des excuses : nous sommes en pleine réforme. A chaque Gouvernement, il y a des réformes et rien n’avance, sauf pour leurs poches, leurs copains, leurs avantages. Il ne reste donc plus rien pour le personnel !

Quant aux pompiers, c’est une profession noble. En cas d’incendie, d’accidents de la route ou de catastrophes naturelles, nous pouvons compter sur l’engagement sans faille des hommes et des femmes du feu. Une profession qui n’est évidemment pas sans risques. Mais les dangers ne sont pas toujours aussi visibles. Diverses études montrent que les pompiers encourent un risque très élevé de développer un cancer. La statistique fait peur.

L’étude la plus vaste a eu lieu dans les pays nordiques : l’Islande, la Norvège, la Suède, la Finlande et le Danemark. Pendant 45 ans, 16 420 pompiers masculins ont été suivis. Au total, dans ce groupe, 2 653 cas de cancer ont été identifiés. Dans ces pays, l’espérance de vie moyenne chez les pompiers est inférieure de huit ans environ par rapport à celle des autres hommes.

La surveillance médicale systématique des travailleurs du secteur, actifs et retirés, est capitale pour objectiver l’impact des expositions, conscientiser les intervenants et développer des mesures de prévention adéquates.   Le modèle de nettoyage des équipements de protection individuelle conçu par les pompiers suédois pour mettre fin à la contamination post-intervention montre la voie à suivre.

Le 25 octobre 2012, une journée d’étude a été organisée à Florival, avec, entre autres, des contributions de Luc D’Hondt sur la “santé du pompier” et Kenny De Wolf sur “votre santé après un incendie”. Pour la première fois, une contribution était consacrée à la santé des pompiers belges.

Le 10 décembre 2014 une présentation de Monsieur Tommy Verminck lors d’un forum sur les services d’incendie, a mis en lumière l’espérance de vie plus courte des pompiers.

Le 14 août 2015, le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Jan Jambon, a publié une circulaire ministérielle relative aux tenues d’intervention des zones de secours.

La Circulaire ministérielle contient des directives sur la manière de gérer les tenues d’intervention. Ainsi, chaque zone est censée constituer un stock de tenues de réserve afin que les sapeurs-pompiers puissent toujours partir en intervention avec une tenue approuvée. Les sapeurs-pompiers sont quant à eux censés signaler tout doute quant à la conformité de leur tenue d’intervention, porter adéquatement leur protection respiratoire et garder leurs équipements de protection individuelle pendant toute la durée de l’intervention, et se doucher après chaque intervention.

En outre, le ministre propose de retirer la tenue d’intervention sur le lieu même de l’intervention au terme de celle-ci, de la placer dans un sac hermétique et de la décontaminer ensuite selon la meilleure méthode disponible.

 

  • Qu’en est-il des conditions d’entreposages des tenues feu de nos pompiers au sein des casernes dans des endroits sec, propre et bien ventilé ?
  • Qu’en est-il des conseils donnés aux pompiers pour retirer rapidement le plus de particules solides dès la fin de l’intervention ?
  • Qu’en est-il des cagoules de rechange et disponible dès la fin de l’intervention ?
  • Qu’en est-il des stocks disponibles dans les différents corps de pompiers ?
  • Qu’en est-il du matériel tel que les lingettes humides distribuées aux pompiers pour se débarbouiller dès la fin de l’intervention ?
  • Qu’en est-il du procédé de décontamination des EPI pour éliminer les matières dangereuses lorsque le nettoyage avancé n’a pas été suffisant ?

Aucune mesure n’est prise pour l’ensemble des problèmes identifiés face à ces risques de cancers chez les pompiers faute de moyens financiers débloqués par les autorités ou tout simplement par manque de communication envers le personnel.

L’entreposage de nos tenues est complètement inadéquat et, dans de nombreux postes, nos tenues sont entreposées dans des garages les exposant encore un peu plus à une contamination par les gaz d’échappement de nos véhicules ! Des tenues de rechanges manquent souvent, les lingettes humides pour se débarbouiller après un incendie doivent être bien cachées car nous ne les trouvons pas, les cagoules de rechange sont, souvent, inexistantes.

Pratiquement aucun lavage en profondeur n’existe et encore moins de procédures de décontamination !

 La priorité des budgets disponibles est ailleurs et certainement pas dans la priorité du bien-être des travailleurs lors de l'exécution de leur travail!!!!!

 Dans de telles conditions, nous ne pouvons accorder notre confiance et ne croyons pas à la bienveillance de notre direction et de notre autorité.

06:14 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mercredi, 31 mai 2017

SLFP VSOA sur you tube

https://www.youtube.com/watch?v=0MwRxSzkfS4

16:16 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Constat

Geachte personeelsleden van de DBDMH

Het VSOA stelt vast dat met betrekking tot het personeel van de DBDMH de Regering van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest ons steeds hetzelfde voorschotelt:

ER IS GEEN GELD!!!

 Hoe vreemd toch, terwijl er voor andere diensten in het Gewest er blijkbaar geen probleem is, oordeel zelf:

In sommige diensten van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest geschiedt de terugbetaling van de spoorwegkosten a rato van 100%.

Het VSOA vraagt een terugbetaling a rato van 100% voor de spoorwegkosten voor de woonwerkverplaatsingen voor het personeel van de DBDMH.!

De werkgever kon de faciale waarde van de maaltijdcheque sedert meer dan één jaar met 1€ optrekken!

Het VSOA vraagt de verhoging met 1€ (8€) per maaltijdcheque.

Tijdens de goedkeuring van het contractueel statuut van 2014 werden er bepaalde personeelsleden « vergeten » en meer bepaal bij de DBDMH.

Het VSOA vraagt de organisatie van examens teneinde statutair te worden, de herziening van de verhogingen in weddeschaal en de toekenning van een premie onreine werkomstandigheden voor bepaalde personeelsleden van het technisch kader.

Voor de personeelsleden van de GOB Fiscaliteit, heeft de Regering een som gevonden van 5.000€ (indexcijfer 138.01) in de vorm van een jaarlijkse premie voor elk personeelslid.

Het VSOA vraagt een verhoging van weddeschaal van 400€ bruto maandelijks voor heel het personeel van de DBDMH.!

Het VSOA herinnert eraan dat bij de onderhandelingen met betrekking tot de hervorming van het statuut van de operationele personeelsleden de overheid heel snel aangekondigd heeft dat er niet veel geld voor deze hervorming beschikbaar was ! Voor alle andere hervormingen die in het Gewest werden aangesneden stelt het VSOA vast dat de Regering ontzaglijke sommen vindt om een hele boel nieuwe leidinggevende functies te bezoldigen alsook voor de huur of de aankoop van gebouwen.

Is de houding die erin bestaat bepaalde gewestelijke ambtenaren te vergeten er geen die politiek gericht is !

Chers membres du personnel du S.I.A.M.U.:

 

Le S.L.F.P. constate que pour le personnel du S.I.A.M.U., le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale nous sort, à chaque fois, la même soupe:

 

IL N’Y A PAS D’ARGENT!!!

 

Bizarre alors que pour d’autres services, en Région, il ne semble pas avoir de problème, jugez par vous même:

Dans certains services de la Région de Bruxelles-Capitale le remboursements des frais de chemin de fer à lieu à 100%.

Le S.L.F.P. demande un remboursement à 100% des frais de chemin de fer pour les déplacements domicile-travail pour le personnel du S.I.A.M.U.!

L’employeur pouvait augmenter la valeur faciale du chèque repas de 1€ depuis plus d’un an!

Le S.L.F.P. demande l’augmentation 1€ (8€) par chèque repas .

Lors de l’adoption du statut contractuel de 2014, certains agents ont été “oubliés” et plus particulièrement au S.I.A.M.U., le prétexte

Le S.L.F.P. demande l’organisation d’examen de statutarisation, la revision des sauts d’échelles barémiques et l’octroi d’une prime d’insalubrité pour certains agents du cadre technique.

Pour les agents de le S.P.R.B. Fiscalités, le Gouvernement a trouvé une somme de 5.000€ (à l’indice de 138.01) sous forme de prime annuelle pour chaque agent.

Le S.L.F.P. demande une augmentation barémique de 400 € brut mensuel pour tous le personnel du S.I.A.M.U.!

Le S.L.F.P. rappelle que lors de la négociation relative à la réforme du statut des agents opérationnels, l’autorité a, très rapidement annoncé, qu’il n’y avait pas beaucoup d’argent pour cette réforme ! Pour toutes les autres réforme entamée en Région, le S.L.F.P. constate que le Gouvernement trouve des sommes colossales pour rémunérer un tas de nouvelles fonctions dirigeantes et pour la location ou l’achat de bâtiments.

N’est-ce pas là une attitude politiquement orienté d’oublier certains fonctionnaires Régionaux !

Vertaling zal volgen

12:16 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

lundi, 29 mai 2017

Appel à délégués-Oproep afgevaardigden

Oproep afgevaardigden.pdf

Appel à délégués.pdf

18:56 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

maisons de vacances-vakantiehuizen

Bénéficiez en moyenne d’une réduction de 30 % pour les affiliés du SLFP!

brochure-maisons-de-vacances-2015.pdf

Geniet als VSOA-lid van een gemiddelde korting van 30% !

brochure-vakantiehuizen-2015.pdf

 

18:53 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

dimanche, 28 mai 2017

Dire du mal d'autrui....Slecht over anderen praten

Dire du mal d’autrui, c’est si bon…

Et oui, avouons-le : que c’est bon de médire ! Ça permet de vider son sac, exutoire à petites frustrations de toutes sortes. Cerise sur le poison, elle soulage sans vraiment faire de mal puisque les victimes de nos langues fourchues ne sont pas censées avoir vent de nos proposCertaines personnes essayent de justifier, la plupart du temps, ces médisances en les enveloppant dans les jolis papiers cadeaux des bonnes intentions, et en particulier celle de préserver notre interlocuteur du danger que représente celui dont nous sommes en train de dire du mal.

Suite à certains propos tenus au détour d’un couloir, lors d’une formation donnée par de véritables dieux du feu, lors de prestations théâtres et rapportés par nos affiliés, le S.L.F.P. désire "faire une mise au point", afin que les choses soient claires pour tout le monde.

La section du S.L.F.P. est composée de délégués opérationnels et administratifs, contractuels, statutaires, cadre de base, cadre moyen et cadre officier, d’agents féminin et masculin. Nous représentons ainsi, parfaitement, toutes les catégories de personnel de notre service ! Quoi de plus normal ?

NON, le S.L.F.P. ne passe pas son temps à manger avec la direction, NON le S.L.F.P. ne cherche pas la guerre aux autres organisations syndicales, NON, le S.L.F.P. ne défends pas, envers et contre tout, qu’un seul cadre face à de pauvres collègues esseulés et sans défense, NON le représentant du S.L.F.P. au S.I.A.M.U. n’est pas toujours ailleurs, etc. !

OUI, le S.L.F.P. dénonce la mise en œuvre du test VO2Max, OUI le S.L.F.P. demande la création de sous-cadres, OUI le S.L.F.P. fait la différence entre une fonction de management ou à responsabilités au sein d’un corps hiérarchisé par rapport à la fonction de délégué, OUI, le S.L.F.P. a signé un protocole de désaccord en 2014 relatif à l’arrêté contractuel ne voulant pas croire aux promesses de statutarisation de nos agents par un Gouvernement qui le promet depuis des années, OUI le S.L.F.P. souhaite une statutarisation du personnel contractuel, OUI, le S.L.F.P. au S.I.A.M.U. évolue dans un secteur autonome composé uniquement de membres de service d’incendie, OUI, le S.L.F.P. exerce ses activités syndicales en toute indépendance philosophique et politique, OUI, tous les affiliés à droit à une défense, OUI, le S.L.F.P. informe ses affiliés par mail slfp.vsoa@firebru.brussels sur son blog http://slfp-siamu.skynetblogs.be/ ou pour les nombreux agents volontaires dans d’autres services sur son site internet http://www.slfp-vsoa-zonesdesecours-hulpverleningzones.be/ ou encore par des clips vidéo postés sur YOU TUBE (SLFP VSOA) OUI, le S.L.F.P. tient à disposition de ses affiliés les procès-verbaux des différentes réunions pour prouver nos dires, OUI, le S.L.F.P. a déposé son cahier de revendications, OUI, le S.L.F.P. est la seule organisations syndicales à avoir demandé le maintien des grades intermédiaires par écrit au fédéral (Procès-verbal disponible avec les remarques de toutes les organisations syndicales !

A partir du 1er juillet, nous changeons de groupe, avec encore plus de moyens à dispositions comme des traducteurs, des juristes, etc. Des nouveaux avantages seront disponibles. Pour d’autres questions ou suggestions, n’hésitez pas à nous contacter afin de connaître nos positions ou vos revendications.

Slecht over anderen praten, dat doet toch zó goed...

En ja, laten we bekennen dat het leuk is om op iemand af te geven! Dan kan men zijn hart uitstorten en vormt het een soort uitlaatklep voor allerhanden frustraties. Kers op het venijn, de boosheid verzacht zonder echt pijn te doen gezien de slachtoffers van onze slechte tongen niet geacht worden weet te hebben van onze kwatongen.

Bepaalde personen proberen meestal deze kwaadsprekerij te rechtvaardigen door ze in een mooie geschenkverpakking te plaatsen met goede bedoelingen en in het bijzonder onze gesprekspartner te behoeden van het gevaar dat uitgaat van diegene waarover we kwaad spreken.

Als we de splinter in een andermans oog zien, dan stellen de balken in onze eigen ogen niet meer zo veel voor, zo simpel is het.

Ten gevolge van uitlatingen op de wandelgangen, tijdens een bijscholing die gegeven werd door echte vuurgoden, tijdens theaterprestaties die door onze leden verspreid werden, wenst het V.S.O.A. "de puntjes op de i te zetten" zodat de zaken voor iedereen duidelijk zijn.

De afdeling van het V.S.O.A. is samengesteld uit operationele en administratieve afgevaardigden, contractuele en statutaire personeelsleden, basis-, midden- en officierskaders, vrouwelijke en mannelijke personeelsleden.

Wij vertegenwoordigen dus perfect alle personeelscategorieën van onze dienst! Wat willen we nog meer?

NEEN, het V.S.O.A. verbrodt niet zijn tijd om met de directie te gaan eten, NEEN, het V.S.O.A. wil geen oorlog met de andere vakorganisaties, NEEN, het V.S.O.A. verdedigt niet, ondanks alles, één enkel kader tegenover de andere eenzame collega's die zich niet kunnen verdedigen, NEEN, de vertegenwoordiger van het V.S.O.A. bij de DBDMH is niet altijd ergens anders dan bij de DBDMH, enz.!

JA, het V.S.O.A. kant zich tegen de inwerkingstelling van de VO2 max-test, JA, het V.S.O.A. vraagt dat onderkaders gecreëerd worden, JA, het V.S.O.A. maakt het verschil tussen een directiefunctie, een managementfunctie of een functie met verantwoordelijkheden t.o.v. de functie van afgevaardigde, JA, het V.S.O.A. heeft in 2014 een protocol van niet-akkoord ondertekend betreffende het contractueel besluit en kon niet geloven in de statutariseringsbeloften van onze personeelsleden door een Regering die dit al sinds jaren belooft, JA het V.S.O.A. is elke dag bereikbaar, JA, het V.S.O.A. bij de DBDMH ontwikkelt zich binnen een autonome sector die enkel samengesteld is uit leden van het brandweercorps, JA, het V.S.O.A. doet aan vakbondswerk zonder van een filosofische en politieke strekking af te hangen, JA, elke aangeslotene heeft recht op een verdediging, JA, het V.S.O.A. informeert zijn leden per mail slfp.vsoa@firebru.brussels op zijn blog http://slfp-siamu.skynetblogs.be/ of voor zijn talrijke vrijwilligers op zijn website http://www.slfp-vsoa-zonesdesecours-hulpverleningzones.be/ of ook per videoclip gepost op YOU TUBE (SLFP VSOA), JA, het V.S.O.A. houdt de notulen van de verschillende bijeenkomsten ter bevestiging van onze standpunten ter beschikking van alle leden!

Vanaf 1 juli veranderen wij van vakgroep, met nog meer mogelijkheden die ter onze beschikking staan, zoals vertalers, juristen, enz. Nieuwe voordelen zullen beschikbaar zijn.

Indien er vragen of suggesties zijn, aarzel niet met ons contact op te nemen om onze standpunten te kennen.

            V.SO.A.-F.G.G.A.             Labourdette Eric        

07:09 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

samedi, 27 mai 2017

Réponse SIAMU pension

Sans titre_20170526_0316381.pdf

16:28 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

samedi, 20 mai 2017

Assemblée du personnel - Algemene personeelsvergadering

Assemblée du personnel

Le S.L.F.P. organisera une assemblée du personnel, le mardi 30 mai à 09H00 à l’auditoire.

Le personnel se pose, à juste titre, beaucoup de questions relatives au futur statut, aux congés préalables à la pension, à la pension, aux pointages, aux promotions, à la statutarisation du personnel contractuel, etc…

Le S.L.F.P. essayera de répondre aux questions du personnel opérationnels et administratif.

Le S.L.F.P. donnera sa vision relative à différents dossiers (VO 2 max, pension, statut, centrale 100, etc.)

Algemene personeelsvergadering

Het VSOA organiseert een personeelsvergadering op dinsdag 30 mei om 09u.00 in het auditorium.

Het personeel stelt zich terecht vele vragen betreffende het toekomstig statuut, het verlof voorafgaand aan de pensionering, het pensioen, het prikken, de bevorderingen, de statutarisering van het contractueel personeel, enz…

Het VSOA zal pogen een antwoord te bieden aan de vragen van zowel het operationele als het administratieve personeel.

Het VSOA zal zijn visie geven met betrekking tot verschillende dossiers!

S.L.F.P.-V.S.O.A.                 Labourdette Eric                          0475/86.75.85

15:37 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Eisenbundel -Cahier de revendications

Bruxelles, le 17 mai 2017

Cahier de revendications du S.L.F.P.

  • Le S.L.F.P. souhaite une réflexion sérieuse sur le fameux test VO2 max et sa nécessitée avec les tests PPMO ! Il faut, au minimum, établir une distinction entre le port de la protection respiratoire avec effort et le port de la protection respiratoire sans effort (voir circulaire du 10 mars 2017) ainsi qu’une distinction en fonction de l’âge.
  • Adoption d’un règlement de travail. Dans l’attente d’un règlement de travail, le S.L.F.P. exige un règlement de pointage !
  • Mise en place d’une procédure de promotions rapide, efficace en respectant le personnel opérationnel et administratif !
  • Mise en place de l’évaluation.
  • Mise en place d’un responsable des ressources humaines opérationnel.
  • Mise à jour du règlement d’ordre intérieur du S.I.A.M.U.
  • L’adoption des descriptions de fonctions.
  • Création d’une base de données pour la gestion du personnel.
  • Publication d’une annexe à l’organigramme comportant les noms des différents responsables du service.
  • Planning de mise en conformité et d’entretien des postes et casernes.
  •  Communication sur l’avenir du centre d’appel du S.I.A.M.U. Pour rappel le S.L.F.P.  s’oppose à tout déplacement dans les conditions actuelles (Voir procès-verbal du 27 avril 2017)
  • Mise en place de sous-cadres opérationnels.
  • Augmentation de 1€ par chèque repas.
  • Remboursement intégral de l’abonnement SNCB.

Le S.L.F.P. rappelle que dans le précédent accord sectoriel la statutarisation des adjoints au 100 n’est toujours pas effective.

  • Le S.L.F.P. demande la statutarisation du personnel contractuel administratif. Le S.I.A.M.U. pourrait préparer les agents contractuels à passer les examens au SELOR !

 

Pour le S.L.F.P. :         Labourdette Eric          0475/86 75 85

Nouveau : You Tube     chercher : SLFP SIAMU

Brussel, 17 mei 2017

Eisenbundel van het VSOA

  • Het VSOA wil dat er ernstig wordt nagedacht over de veelbesproken VO2max-test en de noodzaak ervan met de PPMO-testen. Wat betreft het dragen van de ademhalingsbescherming, moet er minstens een onderscheid worden gemaakt op basis van de inspanningen die de drager moet doen (zie omzendbrief van 10 maart 2017) en zijn of haar leeftijd.
  • Invoering van een arbeidsreglement. In afwachting van een arbeidsreglement eist het VSOA een prikreglement.
  • Invoering van een snelle, efficiënte promotieprocedure, die het operationele en administratieve personeel respecteert.
  • Invoering van de evaluatie.
  • Aanstelling van een verantwoordelijke voor de operationele HR.
  • Actualisering van het huishoudelijk reglement van de DBDMH.
  • Invoering van functiebeschrijvingen.
  • Opstellen van een database voor het personeelsbeheer.
  • Publicatie van een bijlage bij het organigram met de namen van de verschillende verantwoordelijken van de dienst.
  • Planning om de posten en kazernes in orde te brengen volgens de regelgeving en ze te onderhouden.
  •  Communicatie over de toekomst van het callcenter van de DBDMH. We herhalen hier dat het VSOA zich verzet tegen elke verplaatsing in de huidige omstandigheden (zie notulen van 27 april 2017)
  • Invoering van operationele middenkaders.
  • Verhoging van de maaltijdcheques met € 1.
  • Integrale terugbetaling van het NMBS-abonnement.

Het VSOA herinnert eraan dat de volledige statutarisering van medewerkers bij de 100 nog niet effectief is in het vorige sectoraal akkoord.

  • Het VSOA vraagt de statutarisering van het administratieve contractuele personeel. De DBDMH zou de contractuele agenten kunnen voorbereiden op de SELOR-examens.

 

Voor het VSOA: Labourdette Eric          0475 86 75 85

15:36 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Demande de réunion

Bruxelles, le 19 mai 2017

 

 

Madame la Secrétaire d’Etat

Cécile Jodogne

Botanic Buding

Boulevard Saint-Lazare 10

 

B-1210 Bruxelles

 

 

Madame la Secrétaire d’Etat,

 

 

Le S.L.F.P. souhaite faire le point avec l’autorité au sujet de certains points à l’ordre du jour, et notamment, suite à la réunion du comité de concertation du 18 mai. Au vu des incertitudes, des imprécisions, des hésitations, du manque de réponses ou encore du manque de respect envers la législation relative à certains dossiers, nous pensons que l’autorité à, certainement, des explications que nous ne comprenons pas directement. Nous demandons donc, un rendez-vous afin d’essayer de comprendre pourquoi les décisions du Gouvernement, inscrite dans un arrêté, ne sont pas respectées par une autorité alors que ces mêmes dispositions figurent toujours dans le futur arrêté.

Lors de ce comité, il a été expliqué que des agents ont reçu des instructions pour procéder de telles ou telles manières pour des procédures de promotions. Il faut encore préciser, que curieusement, ce ne sont pas des agents du service du personnel qui s’occupent des promotions mais la direction elle-même (????) Les représentants du personnel demandent qui a donné ces instructions et pourquoi. Un membre du conseil de direction présent lors de ce comité, n’était pas au courant ! Pourtant, l‘article 61 du statut des agents opérationnels indique que c’est le conseil de direction qui émet un avis motivé et qu’il prend en considération, avant tout autre élément d'appréciation, l'ancienneté de niveau de l'agent au cadre opérationnel du SIAMU et, en cas d'égalité d'ancienneté de niveau, l'ancienneté de service de l'agent au cadre opérationnel du SIAMU. En cas d'égalité d'ancienneté de niveau et de service au cadre opérationnel du SIAMU, l'avis du conseil de direction préfère la candidature de l'agent le plus âgé.

Nous supposons donc, que le classement proposé n’est certainement pas dû à de l’incompétence mais à une faute d’inattention de la part du conseil de direction qui sera, sans doute, rectifiée ou expliquée lors de notre entretien.

Ci-dessous, les autres points qui nous souhaiterions abordés :

Promotions et personnel :

 

Quelle sera la décision finale de l’autorité relative aux promotions au grade de sergents, d’adjudants et de commandants ?

  • Respect des conditions statutaires ?
  • Classement par ordre alphabétique ? Promotions par contingentement (Tous les agents entrés en service en juin, juillet, octobre, etc. 2001 pour les sergents et tous les agents nommés sergent en 2005 et 2008 pour les candidats adjudants) ?
  • Quand seront finalisées les procédures en cours (année) ?
  • Le Gouvernement rectifiera le plan du personnel ?
  • L’avenir des agents affectés à la centrale 100 ou au dispatching après les bruits d’un éventuel déménagement décidé par un Gouvernement qui ne maîtrise visiblement pas la chose ! Qu’en est-il de l’information au personnel ?
  • La statutarisation promise pour 2016 aux adjoints au 100 est oubliée ?

 Recrutement :

  •  Après maintes discussions, combien de recrues seront engagés finalement en juin 2017, septembre 2017 et en 2018 ?
  • Quel est le nombre de départ déjà programmé en 2017 et en 2018 ?
  • Quelle sera le nombre de recrues par session ?
  • Combien sont-ils dans la réserve de recrutement ?
  • Quand l’autorité compte t’elle mettre au point une politique de recrutement régulière ?
  • Quand l’autorité prendra t’elle conscience qu’il faut une vision d’avenir pour le S.I.A.M.U. et pas attendre qu’il n’y ait plus de réserve de recrutement avant de penser à organiser un recrutement dont les épreuves durent plus d’un an ?
  • Le stock de vêtement de travail et d’équipement de protection individuelle est-il suffisant pour toute les recrues et le personnel déjà en service ?
  • Le nombre de casier pour le personnel est-il suffisant ?

Documents :

  • Quid du schéma d’organisation opérationnelle (Article 22/1 de la loi du 15 mai 2007) Il s'agit notamment de définir les différentes directions au sein de la zone et de définir le rôle du commandant de zone, les missions des postes, les missions générales (missions opérationnelles et missions d'appui réalisées par tous les postes de la zone, les missions particulières (missions opérationnelles et missions d'appui réalisées par certains postes de la zone). Le principe de l'aide adéquate la plus rapide prévaut dans l'envoi des moyens. En cas d'indisponibilité des moyens adéquats du ou des poste(s) le(s) plus rapide(s), ce sont les moyens des deuxièmes postes les plus rapides avec les moyens adéquats qui sont envoyés sur place. Bref, ce schéma facilitera l’organisation opérationnelle, la justification de l’effectif de garde en caserne, etc….Le schéma d'organisation opérationnelle renseigne les plans particuliers d'urgence et d'intervention et les plans préalables d'intervention qui seront listés en annexe du schéma, les responsables hiérarchiques des postes. Les effectifs minimums de garde en caserne ou rappelables par poste sous forme de tableau. Ce schéma renseigne le nombre et le type de véhicules par postes. Le déploiement des moyens.
  • Quid du programme pluriannuel de politique générale. Ce schéma détermine, en ce qui concerne les missions opérationnelles, administratives et logistiques, l'analyse de la situation actuelle, les objectifs stratégiques à réaliser durant la durée du programme, accompagnés d'une évaluation financière, les niveaux de service et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés et les niveaux de service.  Ce programme exprime la vision du SIAMU pour accomplir ses tâches.

  • Quid de l’établissement d’un règlement de travail ? Un règlement de travail est obligatoire depuis le 1er juillet 2003 dans tous les services publics. En plus de 10 ans, nous avons eu des dizaines et des dizaines de réunions avec les différentes directions ou autorités. Malgré toutes ces réunions, l’accouchement s’avère difficile voire impossible. Ce document faciliterait l’organisation au S.I.A.M.U. Un règlement de pointage figurerait, comme l’y oblige la législation, dans ce règlement. Peut-être que personne n’a envie de voir fonctionner correctement notre service ?
  • Base de données du personnel. Malgré de nombreuses demandes de disposer d’un outil de gestion correct du personnel, le vigie (à bord d'un navire, homme de veille qui était chargé de surveiller tout l'horizon) du TITANIC ne voit rien arriver.
  • La création d’un RH opérationnel ?
  • L’organigramme du SIAMU avec des noms. Qui fait quoi ? Qui est responsable de quoi ? Qui décide quoi ? Chacun décide dans son coin ? Ce point à fait l’objet d’une remarque du S.E.P.P.
  • Notre demande relative à la question posée de connaître les fonctionnaires désignés par l’autorité pour visés les avis des organisations syndicales avant affichage ? Ce visa est donné immédiatement (AR du 28/09/1984) Il ne peut être refusé que si l'avis porte atteinte à la dignité des personnes, des institutions ou des autres organisations syndicales, ou s'il contient des faits auxquels l'autorité compétente a préalablement attribué un caractère secret. Cette même question posée ailleurs a trouvé une réponse en 10 minutes ! La question posée au SIAMU date du 15 avril et n’a toujours pas de réponse !!! Personne n’ose endosser cette lourde responsabilité ? On préfère ne pas respecter un arrêté royal ?Après l’arrivée des mandataires, ces véritables messies, ces sauveurs du SIAMU, ces redresseurs de torts, ces spécialistes du renflouement des épaves, gageons que tout rentrera dans l’ordre suite aux réponses que nous obtiendrons. Nous constatons aussi, qu’il règne, une certaine opacité malsaine, dans le recrutement de certains agents administratifs. Nous ne voyons pas d’appel à candidatures, rarement de note de service. On retrouve beaucoup d’agents touchant de près ou de loin à la politique.Nous ne doutons pas que la faute de certains dysfonctionnements retombera sur la direction ou les cadres du S.I.A.M.U., alors même qu’une conseillère, issue en droite ligne de votre Cabinet, assiste au conseil de direction, préside les différents comités de concertation et est donc au courant de tout ce qui se passe au S.I.A.M.U.Il nous semble légitime de poser, non seulement des questions en relation avec la carrière des agents, mais aussi de recevoir des réponses. Force est de constater que ce n’est, pas le cas.

 

 

Veuillez agréer, Madame la Secrétaire d’Etat, l’expression de nos salutations syndicales.

 

S.L.F.P.

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

15:33 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

mardi, 16 mai 2017

Pension-Pensioen

DBDMH-Pensioen.pdf

SIAMU-Pension.pdf

08:01 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook