mardi, 25 octobre 2016

Etat des casernes 256 ième versions

Madame la Secrétaire d’Etat

Botanic Buding

Boulevard Saint-Lazare 10

 

B-1210 Bruxelles

 

Le S.L.F.P. vous demande d’intervenir auprès du S.I.A.M.U. afin :

 

  • D’installer des porte-manteaux dans les douches situées Héli I, 2ème étage, afin que les agents ne doivent pas déposer leurs vêtements propres par terre. De faire vérifier le débit des douches et l’évacuation d’eau de certaines de ces douches. Parfois les agents prennent un bain-douche !

 

Arrêté royal du 10 octobre 2012 fixant les exigences de base générales auxquelles les lieux de travail doivent répondre

Art. 56. L'employeur met des produits de toilette en suffisance et, le cas échéant, des produits spéciaux de nettoyage ainsi que tout autre équipement supplémentaire à la disposition des travailleurs sans que cela entraîne des frais pour eux. Il met également à disposition suffisamment d'essuie-mains dont il assure l'entretien et le remplacement en temps utile. Il peut mettre à la disposition tout autre moyen qui est destiné à sécher les mains.

  1. D’entamer la procédure de remplacement des fauteuils dans les salles de télévision. Le S.L.F.P. demande l’avis d’un ergonome. Les fauteuils des salles de télévision sont dans un état déplorable et peu adapté à la destination du local.

Art. 63. Le local de repos peut soit être annexé au réfectoire, soit situé dans un local qui peut également être affecté à une autre destination. Il est protégé contre la nuisance qui a entraîné l'installation du local de repos. Les locaux de repos sont équipés d'un nombre suffisant de tables et de sièges à dossier, tenant compte du nombre des travailleurs. Le nombre de sièges de repos, adapté à la destination du local, est égal au nombre de travailleurs qui doivent en disposer en même temps.

  • De trouver une solution à la problématique de la fermeture automatique et inopinée des ambulances. A plusieurs reprises, certaines ambulances, se sont fermées automatiquement laissant les agents pantois devant leur véhicule sans pouvoir y pénétrer ! Pas mal pour un service d’urgence et cas unique en Belgique pour un service d’urgence !
  • Trouver une solution en urgence les problèmes suivants au poste U.C.L.
  • Infiltrations d'eau plateforme du 1 er étage (terrasse) en façade arrière, plateforme deuxième étage en façade avant, infiltrations d'eau côté chambre s/off, infiltration d'eau au 1 er étage côté toilette, infiltrations d'eau garage, dans le bureau du téléphoniste le châssis de fenêtre reste fermé grâce à du papier collant, réparation de la porte coulissante salle commune.

 

Ces problèmes ne datent pas d'hier et ont déjà été signalé à plusieurs reprises par mail ou par téléphone mais jusqu'ici rien a encore été réparé.

  • Pour Delta nous attendons toujours la signature d'un bon de commande pour les vannes de chauffage. Les radiateurs n’ont plus de vannes depuis des années, à chaque visite caserne ces problèmes sont répertoriés dans les rapports de visite annuels. Il n’y a plus d’encre pour signer les bons ? Pour appel, Delta à, à deux reprises, passé l’hiver sans chaudière et en prenant des douches dans des containers de désinfection placés dans le garage du poste !!!
  •  

L’excuse d’attendre les résultats d’une enquête menée par une firme en charge de faire un état des lieux des postes et casernes ne doit pas empêcher l’employeur de faire des petits travaux d’entretien ou des commandes de matériel ! Les visites des lieux de travail, obligatoires, rapportent assez de problèmes à régler !

Le S.L.F.P. s’inquiète du départ de notre architecte, engagée pour aider le département logistique pour l’entretien des postes et casernes ! Sera-t-elle remplacée ?

Quel sera le budget dont disposera le S.I.A.M.U. afin d’entamer les travaux qui devront être exécutés après la mise à disposition du rapport de la firme en charge de l’état des lieux des bâtiments du S.I.A.M.U. ?

Le Gouvernement dépense des sommes folles pour des audits, des états des lieux, des consultants, etc….. Quel sera le suivi financier de ces études ? Quel est le budget dont disposera le S.I.A.M.U., après les nombreuses études menées par des spécialistes, pour entamer les travaux dans toutes les casernes du S.I.AM.U. ? A chaque dénonciation de problèmes dans un poste, la même réponse nous est donnée « nous attendons les résultats de l’enquête menée par des spécialistes ».

 

Pas besoin d’être spécialiste pour remarquer qu’un châssis ne ferme plus, que l’eau coule dans les locaux, qu’il n’y a plus de vannes aux radiateurs et que l’ensemble des bâtiments doit faire l’objet de travaux d’entretien ou de réparations !

  • Quid de l’avenir du poste Delta ?
  • Quid de l’avenir du poste Chênaie ?
  • Quid du poste V.U.B. ?
  • Quid des travaux au poste d’Anderlecht ?
  • Quid des travaux à l’Héliport ? Les châssis vont bientôt devoir être remplacés faute d’entretien.

 

Pour terminer, Madame la Secrétaire d’Etat, nous attendons toujours une réponse à notre courrier du 06 octobre demandant les procès-verbaux et les avis motivés des organisations syndicales relatifs au plan du personnel. Il manque aussi de rédacteurs pour rédiger les procès-verbaux des réunions à l’état-major ?

 

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Madame la Secrétaire d’Etat, l’expression de nos salutations syndicales.

 

 

Pour le S.L.F.P.-A.L.R.

 

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

 

 

05:28 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.