samedi, 17 juin 2017

Aux autorités compétences du S.I.A.M.U.

Le S.L.F.P. a prit connaissance de la note de service 2017-119 datée du 15 juin 2017, c’est à dire 15 jours avant le début de la période de grands congés. Encore une fois, la parution tardive de cette note ne tient pas compte du travail des adjudants et des sous-officiers afin d’organiser le service, non pas au jours le jours mais dans des délais respectant le personnel!

Alors que la note de service 2016-107 nous demande d’augmenter l’effectif de 10 hommes par garde lors d’un niveau 3, cette nouvelle note diminue l’effectif de 8 hommes à partir de 18H00 week-end compris.

 Le S.L.F.P. dénonce le manque d’effectif, récurrent, au S.I.A.M.U. depuis des années. Le motif de ces mesures nous donne raison! Il faut diminuer la somme des heures de compensation accumulée par les hommes depuis des mois et des mois!

A qui la faute? Le manque de pompiers fait que pour garder un effectif garantissant un secours à la population optimale en ces temps “agités” nous devons refuser de donner congés aux hommes, l’augmentation de l’effectif de garde à cause des niveaux de menace sans nouveaux recrutements et à cause des departs naturel génère tout un tas d’heures supplémentaires et un coût salariale important pour l’autorité.

Le S.L.F.P. est conscient des efforts de la Secrétaire d’Etat, Cécile Jodogne, au sein du Gouvernement pour le S.I.A.M.U.  Le S.L.F.P. est également conscient qu’elle n’est pas seule a décider.  Le mot d’ordre est “il faut faire des économie”   D’important recrutements ont ou vont avoir lieu, 30 recrues en juin et 60 recrues en septembre. 9 mois de formation donc sur le terrain dans 1 an alors que les départs en pension ne vont faire que s’accelérer à cause des nouvelles mesures annoncées par le Gouvernement fédéral.

 Les recrutements ont lieu trop tard à cause de la lenteur des procédures du S.E.L.O.R. mais aussi à cause du manque de vision à long terme pour un service comme le notre. La grogne est présente dans les casernes à juste titre. Trop c’est trop! Nous demandons une augmentation de l’effectif de garde depuis des mois et on nous offre une diminution de personnel.

L’excuse que la situation se calme pendant les vacances ne tient pas à cause des évènements prévus à Bruxelles lors de ce vacances, foire du midi, Bruxelles-les-Bains, Brussels summer festival, le nouveau piétonnier continuera son opération séduction avec un  programme d'activités des plus variés...

L’économie de ces mesures sera minime par rapport aux primes en tous genres octroyés en toute impunités dans certains autres services de la Capitale. Il faut faire des économies ? Supprimons les 3 jours de recyclages libres, les sommes astronomiques payée pour les tests à l’effort, les visites et évènements en caserne, diminuons le nombre de mandataires en Région, demandons le remboursement des sommes perçues en toute illégalités par certains mandataires politiques, etc…

Au niveau fédéral comme au niveau Régional, les économies sont toujours sur le dos des pompiers !

Le S.L.F.P. a déposé un préavis de grève pour le S.I.A.M.U. qui entrera en vigueur après notre rendez-vous avec la Secrétaire d’Etat du 21 juin 2017. Sans obtenir une vue sur les intentions futures de notre autorité politique envers le S.I.A.M.U., nous entamerons des actions de protestation lors de différents évènements.

 

Pour le S.L.F.P.-A.F.R.C.

 

 

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

08:25 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.