samedi, 24 juin 2017

ANDERLECHT

Mon Colonel,

 

Le vendredi 16 juin 2017, plusieurs incendies ont déjà entamé nos réserves d’appareils de protection respiratoire. Ce même vendredi, un troisième départ incendie à décalé sans officier. La journée du samedi 17 juin 2017 deux importants incendies se sont déclarés en journée. Tous les moyens disponibles en caserne ont été engagés. Très vite des moyens lourds ont été demandés mais n’ont pas pu être envoyés faute de chauffeur disponible.

Du personnel de la Croix-Rouge est venus rejoindre nos casernes pour remplacer nos hommes sur les ambulances.

A 18H00, il ne restait plus que 19 appareil de protection respiratoire de réserve.

 Le jeudi 22 juin en fin d’après-midi, 10 membres du personnel de la Croix-Rouge sont venus en renforts pour assurer des départs ambulance. La chaleur, un sommet européen, le ramadan, coldplay, les nouvelles mesures en cas de refus de transport de faire intervenir un SMUR, etc. Le nombre de sortie ambulance à 16H00 atteignait +/- les 250 sorties.

 Il faut trouver des solutions en urgence afin de ne pas avoir des dizaines de malades. La situation avec ces fortes chaleurs, les évènements récurrents à Bruxelles, les mesures pour éviter des plaintes en cas de refus de transport sans compter les appels à ces ambulances pour pratiquement rien !!

 Le personnel du poste d’Anderlecht doit fournir 7 hommes à Saint-Pierre pour faire l’ambulance, le PIT et le SMUR, 8 hommes à Anderlecht et 2 à chênaie, ce qui fait un total de 17 hommes pour l’ambulance par garde ! Il faut déduire du personnel de garde les sous-officiers qui doivent obligatoirement accompagner les secours « rouges », les malades du jour et les nombreux véhicules qui doivent sortir à la demande.

Vous avez trouvé un moyen pour ne pas imposer 8 hommes en 12H00 pendant les mois de juillet et d’août. Votre plan « bis » a été accepté sans problèmes par les organisations syndicales et les adjudants de compagnie. Il est temps de s’attaquer aux autres problèmes dont celui du poste d’Anderlecht. Pour le manque d’effectif dans toutes les casernes, nous ne savons, hélas, qu’attendre le renfort des recrues.

Le S.L.F.P. vous demande de réfléchir à des alternatives afin d’alléger la charge de travail du personnel du poste d’Anderlecht. Une première mesure serait de veiller à une bonne répartition de la charge de travail au sein de ce poste. Une autre piste, diminuer le nombre d’hommes du poste d’Anderlecht sur les ambulances et rapatrier certains véhicules de e poste. Le S.L.F.P. vous demande les statistiques des sorties ambulances à Anderlecht et Saint-Pierre du mois de décembre, du mois d’avril et du mois de juin 2017.

 Pour le S.L.F.P.- A.F.R.C.

 Labourdette Eric

14:34 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

Et les autres postes??? Y a-t-il que le poste Anderlecht à Bruxelles????

Écrit par : Cédric | lundi, 26 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.