mardi, 25 juillet 2017

VO2MAX

Bonjour,

En relation avec le point 3.1.1.1. du CPPT de ce jeudi, le SLFP vous envoie l'extrait d'un PV du 11 janvier 2016 

 

PROJET DE PROCES-VERBAL ET NOTE DE SEANCE DE LA REUNION EXTRAORDINAIRE DU 11 JANVIER 2016 CONSACRE AU TEST A L’EFFORT

 

Avec le test VO2 max, on veut connaître la réserve cardiaque d’un agent ; est-elle suffisante pour accomplir le métier exigeant de sapeur-pompier ?

Le S.L.F.P. plaide pour une adaptation des critères en fonction de l’âge des agents. Il estime également que la valeur-seuil de 38 est élevée et que celle-ci pourrait provoquer chez certaines personnes des lésions au niveau des muscles ou des articulations. Cette organisation syndicale se montre très sceptique par rapport à la pertinence du test à l’effort.

 

Le Dr PETE rappelle qu’elle n’a jamais imposé du jour au lendemain un critère qu’il fallait absolument atteindre pour continuer d’exercer son métier de sapeur-pompier. Au contraire, la politique menée en collaboration avec le S.I.P.P. était de conscientiser les agents et de donner le temps à ceux qui avaient de difficultés de se mettre en ordre. La valeur de 38 en soi n’a jamais été considérée par Attentia comme étant à elle seule la panacée. Il faut prendre en considération un ensemble de facteurs. Elle répète sa demande d’établir un protocole clair qui soit le même pour tous et qui permette de faire des comparaisons.

 

Si en 2016, il ne fallait pas absolument atteindre, du jour au lendemain, un critère pour continuer a exercer son métier, qu'en est-il aujourd'hui?

C'est donc la ligne hiérarchique du SIAMU qui impose une valeur à atteindre?

S'il ne fallait pas atteindre, du jour au lendemain, une valeur, c'est que ce n'était pas mortel pour le pompier en 2016 alors qu' aujourd'hui il serait en danger de mort?

 

Le S.L.F.P. souhaite une explication sur ce test et une position de l' autorité relatif au rapport donné par le SLFP lors du dernier CPTT!!

 

Cordialement,

 

SLFP-AFRC

 

Labourdette Eric

14:36 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.