vendredi, 04 août 2017

Plan du personnel

Bruxelles, le 04 août 2017

 

 

 

Monsieur l’Officier-Chef de service,

 Après un contact avec le Cabinet du Ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, le S.L.F.P. vous informe que la période transitoire pour satisfaire aux dispositions de l'arrêté royal du 10 novembre 2012 déterminant les conditions minimales de l'aide adéquate est fixée au 31 décembre 2017.

Pour les interventions mentionnées à l’annexe 1 de cet arrêté royal, les départs avec l’autopompe devront être effectués avec 6 hommes à bord de l’autopompe multifonctionnelle.

L’arrêté royal du 29 juin 2014 déterminant les critères pour établir un plan du personnel n’est pas d’application pour le service d'incendie et d'aide médicale urgente de la Région de Bruxelles-Capitale.

Pour toutes les zones de secours du pays, il faut tenir compte de certains critères pour établir un plan du personnel. En Région de Bruxelles-Capitale, le plan du personnel doit être compatible avec les moyens budgétaires disponibles (Article 18 de l’arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 27 mars 2014 portant le statut administratif et pécuniaire des agents des organismes d'intérêt public de la Région Bruxelles-Capitale)

Les zones de secours adoptent le plan du personnel opérationnel en tenant compte, notamment, du personnel nécessaire pour assurer les missions opérationnelles à partir de chaque poste de la zone en tenant compte des moyens adéquats arrêtés par la zone sur la base de l'arrêté royal du 10 novembre 2012 déterminant les conditions minimales de l'aide adéquate la plus rapide et les moyens adéquats.

 

Les zones tiennent aussi compte des heures de formations nécessaires pour la carrière et obligatoires pour le maintien des compétences et des qualifications nécessaires à l'exercice de la fonction, des statistiques des interventions, du personnel nécessaire pour assurer les tâches administratives et logistiques pour assurer la prévision, la prévention, la préparation, y compris le personnel nécessaire pour assurer les missions de prévention de l'incendie et de l'explosion, le personnel nécessaire pour assurer les missions du dispatching et du pourcentage d’absentéisme du personnel.

 

Pour le S.I.A.M.U., le plan du personnel est établi en fonction du budget. Néanmoins pour établir un budget, il faut des motivations ! 

 

Vu le manque récurrent de personnel ;

Vu la diminution du nombre total d’agents de garde dans certains postes ;

Vu le nombre de sortie de véhicules à la demande ;

Vu le nombre d’agents qui cumulent les fonctions lors d’une garde dans, pratiquement, tous les postes ;

Afin de s’assurer que le personnel du dispatching soit suffisant ;

Afin de s’assurer que le personnel nécessaire pour assurer les tâches administratives et logistiques pour assurer la prévision, la prévention, la préparation soit suffisant ;

Afin de s’assurer que le personnel puisse intervenir en toute sécurité ;

Afin d’être certains de savoir respecter la législation relative à l’aide adéquate à tout moment ;

 

Le S.L.F.P. vous demande :

 

  • les statistiques des interventions ambulance, pompe et échelle, faubourg, petit-service et autres moyens postes par postes, mois par mois pour l’année 2016.
  • Le pourcentage d’absentéisme.
  • Le reliquats d’heures de compensation par groupement.
  • Le reliquats d’heures de compensation des agents affectés au dispatching.
  • Le nombre de dossiers de prévention rentrés chaque année pour avis du S.I.AM.U.Si l’effectif des postes a été déterminé en fonction de critères objectifs, l’autorité devrait rapidement donner suite à cette demande.Le S.L.F.P. vous rappelle, également, ses demandes d’obtenir :

 

 

  1. Le programme pluriannuel de politique générale.

 

Ce programme détermine, en ce qui concerne les missions opérationnelles, administratives et logistiques, l'analyse de la situation actuelle, les objectifs stratégiques à réaliser durant la durée du programme, accompagnés d'une évaluation financière, les niveaux de services et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs fixés et les niveaux de services.

Ce programme exprime la vision du SIAMU pour accomplir ses tâches.

La vision est une image ambitieuse de l'avenir et requiert la participation de tous les membres du personnel de la zone, quel que soit leur grade.

 

  • Le schéma d’organisation opérationnelle

 

Outre le nombre et le type de véhicule par poste et le nombre d’agents de garde de jour et de nuit par poste, les points relatifs à la sécurité en intervention, au soutien logistique pour le personnel et au soutien psychologique pour le personnel doivent figurer dans ce schéma. Ces points méritent une attention particulière pour le bien-être des travailleurs et sont une priorité pour le S.L.F.P. qui est membre du comité de prévention et de protection au travail au S.I.A.M.U.

Le S.L.F.P. suppose que ces demandes ont également été effectuée par la ligne hiérarchique et les autres membres du comité de prévention et de protection au travail (çà, c’est de l’humour !)

Grâce à ces éléments, non seulement, le S.L.F.P. pourra revendiquer une augmentation du personnel sur des bases concrètes mais la direction pourra justifier auprès du pouvoir de tutelle les crédits nécessaires à l’établissement d’un plan du personnel répondant, réellement, aux besoins du S.I.A.M.U.

Il est temps pour le département « opérations » de se rendre compte de la situation de certains postes. La troisième ambulance part en intervention avec un homme de la pompe, une quatrième ambulance part avec 2 hommes de la deuxième pompe, ensuite une pompe part pour renfort d’un petit service. Nous ne citons pas encore le fait d’envoyer des pompes comme ambulance faute d’ambulance disponibles.  Il faut tricoter des pompiers !!

En cas de manquements lors d’envoi de secours faute de personnel, pensez-vous que nos élus iront se justifier ? Le S.L.F.P. pense que ce sera vous qui serez devant une commission !

Veuillez agréer, Mon Colonel, l’expression de nos salutations syndicales.

  

Pour le S.L.F.P.-A.F.R.C.,

 

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

08:14 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.