lundi, 09 octobre 2017

Pendant que César ne bouge toujours pas!!!

Pendant que notre collègue "César" ne bouge toujours pas et nous accuse de faire une grève politique, nous réagissons aussi bien au niveau fédéral que Régional. Et eux?? A part bloquer Bruxelles, quelles sont leurs actions???

Bruxelles, le 06 octobre 2017

 

 

Monsieur le Directeur Général,

  

Ce lundi 9 octobre, nous sommes invités à une réunion relative au test à l’effort.

Ce test à l’effort et ses répercussions répressives envers le personnel figure comme motivation dans le préavis de grève du S.L.F.P.

Le projet qui sera présenté inclus une différence dans l'âge mais seulement à partir de 55 ans, et d'un misérable palier en moins !!! On continue à se moquer des agents opérationnels du S.I.A.M.U. ??

Apparemment un score de 35 VO2/Max est suffisant pour réussir avec un suivi médical, jusque-là il n’y a rien à dire, MAIS ce score n'est valable que pour une année. L'année d'après il faut réussir avec 38 de VO2/Max !!!

Le raisonnement est donc qu'une personne ayant fait une VO2/Max de 35, prenant une année d'âge en plus devrait améliorer son score ???

Pour rappel la VO2/Max diminue avec l'âge et non le contraire. On continue à se moquer des agents opérationnels du S.I.A.M.U. ??

De plus, la VO2/Max ne devrait plus se faire tous les trois ans, MAIS bien tous les deux ans voir toute les années !!! On continue à se moquer des agents opérationnels du S.I.A.M.U. ?

Pour le S.L.F.P., les directives inclues dans la circulaire ministérielle relative à l’aptitude physique des agents opérationnels sont bien suffisantes pour évaluer les agents, par contre si la direction veut inclure une VO2/Max pour être sûr que nous n'ayons pas de problème de santé libre à elle et le S.L.F.P. la félicite même pour cette mesure supplémentaire, MAIS à condition que ce test n'aie pas de caractère de valeur minimum à atteindre, il ne doit servir qu'à détecter un problème possible afin de diriger l'agent vers un spécialiste si nécessaire. C’est seulement ce spécialiste qui devrait décider avec son patient si le port d'un masque respiratoire est encore possible. Cette même circulaire dispose que l’examen médical annuel obligatoire doit avoir lieu peu après l’accomplissement des épreuves afin que le médecin du travail prenne en considération les résultats de ces tests. Un délai de trois mois est recommandé.

Une fois de plus, pour les agents de la Région de Bruxelles-Capitale, ont fait le contraire que partout ailleurs dans le pays ! POURQUOI ?

Le S.L.F.P. vous rappelle qu’il s’agit d’un groupe de travail émanant d’un comité de concertation. A la fin de cette concertation, le S.L.F.P. émettra son avis motivé et attendra les avis motivés de toutes les parties (direction aussi)

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l'expression de mes sincères salutations syndicales.

 

Pour le S.L.F.P.-A.F.R.C.

 

 

Labourdette Eric

Dirigeant responsable

Président du secteur « Zones de secours »

04:14 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.