mardi, 19 décembre 2017

Manque effectif

 

Monsieur l’Officier-Chef de service,

 

 

Encore une fois, une note de service a été publiée sans concertation et dans un délai ne tenant pas compte du travail des sous-officiers responsables de groupement.

 

Alors que la charge de travail ne cesse d’augmenter, surtout en matière de transport ambulance, nous l’augmentons encore avec la publication de cette note forçant le personnel à multiplier les fonctions lors d’une garde. Paul Brien, Delta, Anderlecht et l’Etat-major sont les postes les plus touchés car le nombre de véhicules disponibles est élevés par rapport au personnel de garde.

 

Si l’éternel excuse est d’affirmer que certains véhicules ne sortent pas tout le temps, il faut savoir que leur temps d’intervention est plus long que celui d’une ambulance. Pendant ce temps, des véhicules sont indisponibles et forcent encore, d’autres agents à multiplier les fonctions. Le SLFP se joint entièrement aux collègues de la CGSP qui trouvent injustifiable que l’on refuse une augmentation de l’effectif de garde sous prétexte du coût financier trop élevé alors que ces derniers jours un gaspillage d’argent public a été dénoncé par voie de presse.

 

Le SLFP demande également le retrait de cette note de service et de l’inscrire à l’ordre du jour du prochain comité de concertation. Il y a quelques jours, un appel du dispatching vers 15h30, demande l’envoi d’une 3ième ambulance. Le personnel du Petit Service a dû assumer le départ de cette ambulance.  Vers 16h, la centrale 100 demande un Petit Service. Le personnel d’une ambulance disponible doit assumer la mission. Ce sont des ambulanciers qui ont assumer le nettoyage d’hydrocarbure pour, lors de leur retour, reprendre leur ambulance. En plus de l’augmentation de la charge de travail, il y a la question d’hygiène qui se pose. Doit-on perde un temps énorme afin, d’éventuellement, se laver et se changer avant d’assumer notre secours ?

 

Veuillez agréer, Mon Colonel, l’expression de nos salutations syndicales.

 

Eric LABOURDETTE

Dirigeant responsable

 

 

SLFP-Secteur zones de secours

08:01 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.