samedi, 06 janvier 2018

Crédits d'heures

Bruxelles, le 06 janvier 2017

 

Madame la Secrétaire d’Etat

Cécile Jodogne

Botanic Building

Boulevard Saint-Lazare 10

 

B-1210 Bruxelles

 

 

 

Madame la Secrétaire d'Etat,

  

Suite au courrier de la CGSP relatif à la situation du délégué permanent du SLFP et le fait de ne plus prester des gardes en 24H00 et l’octroi « illégale » d’allocations forfaitaires (bien que remboursées intégralement par le SLFP) de gardes, le SLFP désire aller plus loin dans le fait de ne plus prester des gardes de 24H00.

Les agents détendeurs de crédits d’heures conformément au protocole découlant de l’accord sectoriel 2005-2006 ne prestent pas de gardes en 24H00 durant l’octroi de ces crédits d’heures. IL est donc également anormal que ces agents perçoivent des allocations forfaitaires de gardes pour des gardes qu’ils ne prestent pas.

En tant que star des plateaux télévisés, grand chevalier blanc dénonciateur d'irrégularités monstrueuses du SIAMU, nous désirons également attirer l’attention de l’autorité sur le fait que ces crédits d’heures sont, en principe, utilisés dans les bâtiments de l’institution auxquels l’agent appartient. Etant présent, tous les jours dans une ou l’autre caserne, notre permanent s’aperçoit que certains détendeurs de crédits d’heures doivent être particulièrement bien cachés ! Lors de la fermeture de l’administration, un géomètre a essayé, vainement, de contacter un membre de deux organisations syndicales afin d’effectuer des mesures. Le SLFP était présent et le travail du géomètre a eu lieu dans le bureau du SLFP.

Dans le même ordre d’idée, il faudrait également, diminuer la dotation de la masse d’habillement de ces agents puisqu’ils ne prestent pas des gardes de 24H00 ! Une masse d'habillement pour le personnel en 24h00 est attribuée à tous les agents opérationnels, et donc également aux agents prestant moins de gardes puisqu’en crédits d’heures. Cette économie permettrait peut-être d’équiper complétement nos recrues ?

Comme ces crédits d’heures sont octroyés en fonction de l’article 83&1 de l’arrêté royal de 1984 et donc d’exercer l'une des prérogatives énumérées aux articles 16, 1°, 2° et 3°, et 17, 1°, 2° et 3°, de la loi et donc d’ intervenir auprès des autorités dans l'intérêt collectif du personnel qu'elles représentent ou dans l'intérêt particulier d'un agent, d’ assister à sa demande un agent appelé à justifier ses actes devant l'autorité administrative, d’ afficher des avis dans les locaux des services, d’ exercer les prérogatives des organisations syndicales agréées, de percevoir les cotisations syndicales dans les locaux pendant les heures de service, d’ assister aux concours et examens organisés pour les agents sans préjudice des prérogatives des jurys. Il est improbable d’exercer ces prérogatives durant la nuit dans une caserne.
 

Convoquerez-vous à votre cabinet les détendeurs de crédits d’heures pour des explications et pour justifier ces faits comme vous l'avez fait avec le personnel administratif de niveau C et D ? Devront-ils rembourser les forfaits de garde et une partie de la masse indûment perçues? Allez-vous demander combien de gardes ont été effectivement prestées par certains détendeurs au dispatching ou dans un groupement du poste Delta ?

Cette situation étant laissée en place depuis de nombreuses années par les différentes directions, nous ne pouvons plus nous taire, une situation de favoritisme financière comme celle-là est illégale et inacceptable. Tout le monde ferme les yeux !

Pour ce qui est d’une utilisation de voiture de service, il est inutile d’entendre le SLFP, suite à une de nos plaintes, la justice s’en charge ! Nous produirons les articles de presse, d conversations sur des réseaux sociaux et notre contrat de leasing.

Les délégués syndicaux des organismes prestant dans des horaires irréguliers remercient la CGSP de nous avoir ouvert les yeux sur l’octroi d’avantages financiers dont ils n’ont pas le droit de bénéficier.

Dans l’attente de réponses à nos questions, veuillez agréer, Madame la Secrétaire d’Etat, l’expression de nos salutations syndicales.

 

Eric LABOURDETTE

Délégué permanent

Dirigeant responsable

 

 

SLFP-Secteur zones de secours

 

 

  

 

06:30 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.