dimanche, 28 janvier 2018

Prime linguistique

Encore une fois victime d’attaque par des collègues qui ne représentent pas l’ensemble du personnel mais uniquement les favoris d’une direction, le SLFP se doit de rectifier certaines affirmations étonnantes de la part d’une organisation syndicale représentative d’une petite partie du personnel.

Ils annoncent une grande victoire syndicale qui a un impact sur beaucoup de pompiers de Bruxelles relative à la prime linguistique.

Pour l’instant la victoire ne profite qu’à un seul pompier de Bruxelles : le seul plaignant !!!

Le SLFP encourage les agents de l’agglomération qui bénéficiaient d’une prime linguistique à introduire auprès de leur organisation syndicale la même action en justice car cette action est individuelle ! Dès lundi 29 janvier, il faudra que les affiliés de la CGSP se rendent auprès de leurs délégués afin d'introduire cette plainte.

Le SLFP questionnera la Secrétaire d'Etat sur la question de la prime linguistique et le jugement en faveur d'un seul agent de l'agglomération. Soit la Région l'octroi à l'ensemble du personnel soit on introduira un recours individuel pour nos affiliés de l'agglomération.

Cette même organisation syndicale affirme que l’octroi de remboursement en faveur de faveur de travailleurs contractuels, travailleurs avec des petits salaires, provoquant une tempête dans un verre d’eau, est de la part du SLFP, une dénonciation sournoise.

Il semble donc que seul 5 agents sont contractuels avec des petits salaires au SIAMU pour nos camarades et que les 1203 autres agents n’ont pas droit à la même faveur.  Les autres agents n'ont donc droit à rien!!! Les techniciens de surface, les adjoints au 100, les agents de la prévention et les autres niveaux C et D du SIAMU gagnent donc trop bien leur vie que pour bénéficier de remboursement de parfum, rouge à lèvres, bijoux et vêtements de marques.

Encore une belle preuve de la défense de certains travailleurs appartenant à un cercle restreint de la part de certains représentants du personnel. Le SLFP représente l’ensemble du personnel et pas uniquement les proches ou les coiffeurs d’une direction.

Le SLFP rappelle que l’agent à le droit de s’affilier à l’organisation syndicale de son choix ou de ne s’affilier à aucune organisation syndicale. Le SLFP, contrairement à d’autres, n’exercera aucune pression en prenant contact avec un affilié qui décide de nous quitter. Ces pratiques ressemblent à de l’intimidation.

Le SLFP vous encourage à regarder les débats du parlement ce mardi 30 janvier dès 09H00.

06:43 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Commentaires

bonjour

je reviens un peu vers vous , concernant la conclusion du jugement ''prime linguistique agglo
'' cela s'adresse t il aussi aux agents en cpp ? et si oui puis-je aussi introduire une plainte n'y a t il pas de délais dépassé?

merci

jacques jean-marc

Écrit par : jacques | dimanche, 28 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.