jeudi, 08 février 2018

NEWS DE LA BOÎTE AUX LETTRES AUX MIRACLES DU SLFP :

Suite au préavis de grève du SLFP et au protocole d’accord relatif aux engagements réciproques des autorités et des syndicats du secteur public concernant le renforcement du dialogue social et la gestion des conflits dans le secteur public, la Secrétaire d’Etat a rencontré le SLFP. Un comité de concertation sera organisé afin de présenter aux organisations syndicales diverses mesures suite à ce préavis de grève.

Le SLFP maintiendra son mot d’ordre de ne pas participer à plus de 6 jours « feu » de recyclage et 3 jours « AMU ». D’autres règles seront présentées aux organisations syndicales lors du prochain comité de concertation.

Le SLFP rappelle que conformément au statut les recyclages, d'un volume horaire annuel de 48 heures, en vue de perfectionner les connaissances et/ou les qualités professionnelles quant à la lutte contre l'incendie et à l'aide médicale urgente et les formations, d'un volume horaire annuel de 24 heures, pour le maintien du brevet de secouriste-ambulancier sont indiqués. Il n’y a donc que 72 heures (3 gardes) de recyclages prévus. Le SLFP rappelle que lors de chaque gardes des exercices et de la théorie ont également dispensées. Pour le bien de la troupe, il est important de maîtriser le point 27, alinéa 2 de l'Arrêté Royal truc bazar....

Pour ce qui est de renforcer les équipes de garde en tenant compte de l’effectif disponible, la direction opérationnelle proposera de renforcer la présence des agents la journée SANS mettre en danger le système des gardes de 24H00 en attendant un renfort en personnel.

Afin d’alléger la charge de travail du cadre de base, le SLFP demande que les adjudants de compagnie veille au strict respect d’une répartition équitable de la charge de travail des agents lors des gardes. Le SLFP demande l’application des notes de services relatives à l’envoi de secours et à la composition des équipages des véhicules.

    • Le plan du personnel 2018 sera présenté lors d’un comité de concertation syndicale. Il y aura un renforcement du cadre de base opérationnel, des services administratifs, dont, le service RH et logistique seront renforcés.
  • Les procédures aux grades de sergent et d’adjudants se poursuivent.

 

    • Les procédures de promotions au grade de commandant sont poursuivies. Madame la Secrétaire d’Etat s’efforce, du mieux possible, d'appliquer des mesures afin d’assurer la pérennité de ces promotions.
  • Les procédures de recrutement et de promotion pour lesquelles le ou les emplois ont été déclarés vacants avant la date d'entrée en vigueur du nouveau statut sont poursuivies sur la base des dispositions qui leur étaient applicables avant cette date.

 

  • Les agents titulaires des grades de sapeur-pompier et sapeur-pompier qualifié, à la date de l'entrée en vigueur de l'accord de coopération sont promus au grade de caporal dès qu'ils remplissent les conditions de promotion du nouveau statut pour ce grade sans déclaration de vacance d'emploi explicite.
  • Concernant le BREVET BO2, toutes les délibérations auront lieu en même temps. Les agents en service depuis mars 2014 et les agents en service plus tard seront donc sur le même pied d'égalité et seront nommés caporal en même temps.
  • La réforme du SIAMU entrera en vigueur au 1er mars. Le SLFP rappelle l’article 442 du nouveau statut qui dispose qu’à l'entrée en vigueur du présent arrêté, le gouvernement peut confier temporairement les fonctions à pourvoir par mandat à des agents du cadre supérieur du SIAMU jusqu'à l'entrée en fonction des mandataires désignés.

Le SLFP ne répondra plus aux multiples provocations de certains collègues et à plusieurs annonces tronquées ainsi qu’aux attaques ad hominem mais reste à votre disposition pour toutes autres questions: slfp-vsoa@firebru.brussels                                                           

Le SLFP rappelle qu’il s’oppose toujours, et avec force, au déménagement de notre dispatching.

 Pour le SLFP, il est temps qu’une certaine sérénité revienne au SIAMU.

 L’entente entre l’aile administrative et opérationnelle est d’une importance primordiale pour le bon fonctionnement du service. Les agents du SIAMU doivent être traités sur le même pied d’égalité. L'agent a le droit d'être traité avec dignité et courtoisie tant par ses supérieurs hiérarchiques, ses collègues que ses subordonnés. Il a le devoir de traiter ses collègues, ses supérieurs hiérarchiques et ses subordonnés avec dignité et courtoisie.

  

SLFP-Secteur zones de secours

 

 https://www.slfp-vsoa-zonesdesecours-hulpverleningzones.be/

 

 VERTALING ZAL VOLGEN

05:15 Écrit par SLFP | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.